Jean Damien Lesay

La charte écoresponsable des grands événements sportifs s'élargit aux grands équipements

Tourisme, culture, loisirs

L'engagement des grands événements sportifs français en faveur du développement durable a franchi un nouveau cap ce lundi 11 juin. Les comités d'organisation, comités de candidature et organisateurs de près de cent événements nationaux ou internationaux organisés en France et de plus de cinquante événements locaux se sont engagés en signant la charte du ministère des Sports élaborée en collaboration avec le WWF.
Cette charte, dont la première version date de 2017, fixe quinze objectifs chiffrés visant à faire du respect de l'environnement un critère essentiel de la bonne organisation des grands événements sportifs. Parmi les points-clés de cette charte, notons : l'alimentation et les achats responsables, le recyclage des déchets, la maîtrise des consommations d'eau et d'énergie, la mobilité durable, la préservation de la biodiversité mais aussi l'accessibilité et la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes dans les postes à responsabilité.
46 organisateurs d'événements se sont ainsi joints aux 24 qui avaient signé la première version de la charte l'année dernière. Parmi les nouveaux signataires, on remarque le Stade français Paris (rugby), l'Olympique de Marseille et l'Olympique lyonnais (football) pour l'ensemble de leurs matchs à domicile, mais aussi la Fédération française d'études et de sports sous-marins (FFESSM) et la Fédération française de canoë-kayak pour plusieurs de leurs événements-phares.
La nouveauté de cette session est l'engagement des gestionnaires de treize grands équipements sportifs, parmi lesquels huit stades, une marina, un complexe d'escalade, deux golfs et une aréna.
 

Accompagnement pour l'élaboration d'une stratégie territoriale

Accompagner l’élaboration d’un plan d’action territorial pour transformer vos ambitions en projets durables.

Haut de page