Personnes âgées - La CNSA lance un site et une plateforme téléphonique pour l'information des personnes âgées et des familles

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a mis en ligne, le 4 juin 2015, un site internet intitulé "Pour les personnes âgées" et sous-titré "Portail national d'information pour l'autonomie des personnes âgées et l'accompagnement de leurs proches". Après la Casa (contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie), le plan de rénovation des logements foyers ou encore l'expérimentation des Spasad (services polyvalents de soins et d'aide à domicile), il s'agit d'un nouvel exemple d'anticipation de la loi d'adaptation de la société au vieillissement, en cours d'examen par le Parlement (déjà adoptée en première lecture par l'Assemblée et le Sénat) et qui finira - à ce rythme -par être intégralement appliquée avant même d'avoir été votée et promulguée...

Un droit à l'information prévu par le projet de loi Vieillissement

Le site met en œuvre le droit à l'information prévu par l'article 19 du projet de loi (numérotation provisoire) : "Les personnes âgées et leurs familles bénéficient d'un droit à une information sur les formes d'accompagnement et de prise en charge adaptées aux besoins et aux souhaits de la personne âgée en perte d'autonomie, qui est mis en œuvre notamment par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, par les départements et par les centres locaux d'information et de coordination [...]."
La création de ce site ne figure pas dans le corps du texte - une telle mesure ne relève pas d'une disposition législative -, mais est en revanche évoquée dans le volumineux "Rapport annexé", approuvé par l'article 2 du projet de loi. Il y est notamment précisé que "le portail internet qui sera hébergé par la CNSA permettra à chaque personne d'accéder à une information claire et accessible sur les établissements, les tarifs appliqués et les aides pouvant être mobilisées". Ce portail sera "dédié et articulé avec l'offre de services des départements, des caisses de retraite et de leurs opérateurs locaux, à commencer par les centres locaux d'information et de coordination (Clic)" et "offrira une porte d'entrée unifiée pour rendre plus visible et lisible un service public d'information et d'accompagnement des personnes âgées et de leurs aidants".

Des contenus très riches

Sur le plan graphique, le portail "Pour les personnes âgées" manque clairement d'attractivité et renvoie à un univers déjà dépassé. Une déception qui tient sans doute - mais pour partie seulement - à la volonté de respecter les plus hauts standards en termes d'accessibilité (RGAA version 3).
En revanche, dès sa mise en ligne, le site semble déjà très riche en contenus (réalisés en interne par la CNSA). En dehors des éléments habituels - actualités, questions-réponses, annuaire (plus de 10.000 établissements et services recensés), liens utiles, moteur de recherche... -, il est organisé en sept rubriques : vivre à domicile, vivre ailleurs temporairement, choisir un hébergement, bénéficier d'aides, exercer ses droits, aider un proche et à qui s'adresser. Chacune de ces rubriques est elle-même copieusement fournie, avec un très nette dominante - conforme à la vocation du site - d'informations à caractère pratique et pédagogique. Un soin particulier a manifestement été apporté à la rédaction des contenus, qui privilégient la concision, la précision et la clarté et évitent le jargon technique. Sans oublier la présence d'un simulateur de reste à charge en Ehpad.
L'articulation avec les départements se fait par le biais d'un moteur de recherche géographique, qui permet d'accéder directement aux contenus des sites des conseils départementaux consacrés aux personnes âgées.

"Un enjeu de transparence et d'égalité"

Dans son intervention lors de la conférence de presse de lancement du site, le 4 juin, la ministre Marisol Touraine a affirmé "que l'information, c'est d'abord un enjeu de transparence et d'égalité" : "Avec ce portail, nous facilitons le quotidien des Français. Pour qu'il n'y ait plus d'un côté, ceux qui savent et, de l'autre, ceux qui sont démunis faute de connaître les bons interlocuteurs."
Seule dimension absente de ce portail : la prévention des effets du vieillissement. Mais il est vrai que ce créneau est déjà couvert par le site "Réponses bien vieillir", récemment mis en ligne par l'Inpes (Institut de prévention et d'éducation pour la santé) et par les caisses nationales de retraite. Les deux sites ne ciblent d'ailleurs pas la même population, celui de la CNSA visant clairement les personnes en perte d'autonomie et leur famille, alors que celui de l'Inpes s'adresse aux jeunes retraités.
A noter : en même temps que le site internet, la CNSA met en service une plateforme téléphonique, chargée d'assurer une information et une orientation de premier niveau. Cette plateforme fonctionne du lundi au vendredi de 9h à 18h, au 0820.10.39.39 (0,15 euros TTC la minute).

 

Pour aller plus loin

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle