La communauté d'agglomération du Marsan soutient les jeunes entreprises innovantes

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Gironde

En 2006, la communauté d'agglomération du Marsan (Landes) a mis en place un dispositif d'appui aux projets innovants, en collaboration avec l'incubateur régional d'Aquitaine. En plus d'accompagner les porteurs de projets potentiels dans leurs démarches, l'agglomération propose une aide financière de 5.000 à 15.000 euros.

A défaut d'accorder des subventions directes aux acteurs privés et de disposer d'outils juridiques pour leur donner des conseils, la communauté d'agglomération du Marsan (CAM 18 communes autour de Mont-de-Marsan et 52.000 habitants) a fait appel à l'incubateur régional d'Aquitaine (IRA) pour apporter un soutien aux porteurs d'idées ou de technologies nouvelles. "Grâce à notre statut d'association, nous pouvons financer directement les sociétés ou les personnes physiques", explique Béatrice Greno Da Silva, chargée d'affaires responsable de l'antenne Adour à l'IRA. "En tant que structure locale d'aide à la création d'entreprises, nous disposons d'outils d'accompagnement efficaces pour les porteurs de projets inexpérimentés." Monter un business plan et définir une stratégie marketing, trouver des fonds, définir les statuts et s'initier à la comptabilité... : autant de freins à la création d'entreprises que l'IRA et la communauté d'agglomération du Marsan veulent lever grâce à leurs compétences complémentaires.

 

Investir dans les jeunes talents du territoire

Pour rompre avec la tradition d'activité administrative de son territoire et insuffler du dynamisme, le service économique de la CAM compte profiter des jeunes ingénieurs diplômés de l'institut universitaire de technologie (IUT) des Pays de l'Adour, spécialisé dans trois domaines innovants : biotechnologie et agroalimentaire, administration des réseaux et télécommunications, sciences et génie des matériaux. En 2005, un de ses élèves a bénéficié du dispositif croisé de l'IRA et de la CAM pour monter une société à partir d'un projet de table de mixage pour DJ : "incubé" courant 2006, le projet a donné naissance à une entreprise. "En plus d'un suivi régulier, l'agglomération a accordé un crédit de 10.000 euros à l'incubateur pour financer l'étude de faisabilité du projet, explique Béatrice Greno Da Silva. Aujourd'hui, la jeune société est en difficulté car son produit de niche n'a pas encore trouvé de pertinence économique, mais l'outil est performant et trouvera son marché."

 

Cinquante entreprises soutenues depuis 2000

Association de quatorze établissements d'enseignement supérieur et de recherche, l'IRA est à l'origine de la création de cinquante entreprises depuis sa création en juin 2000. L'agglomération entend s'appuyer sur son expertise et son réseau pour compléter ses propres dispositifs en matière de développement économique (exonération de la taxe sur le foncier bâti et de la taxe professionnelle pour les jeunes entreprises innovantes). Fort d'une croissance démographique dynamique, le territoire du Marsan va également bénéficier d'infrastructures attractives d'ici  à 2020 (un axe autoroutier et une ligne ferroviaire à grande vitesse). Outre le développement des disciplines universitaires de haut niveau (nouveau laboratoire pour l'IUT) et l'amélioration des structures existantes (création prochaine d'une antenne de l'IRA à Mont-de-Marsan), la CAM réfléchit actuellement à la création d'un technopôle et d'une pépinière d'entreprises sur le territoire de l'agglomération d'ici à 2011.

 

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Incubateur régional d'Aquitaine

Domaine du Haut Carré- 351, cours de la Libération
33405 Talence cedex

Béatrice Greno Da Silva

Chargée d'affaires responsable de l'antenne Adour à l'IRA
Haut de page