Bas-Rhin

La communauté du Sélestat crée un centre permanent d'initiation à la nature

Environnement

Energie

En avril 2009, la communauté de communes du Sélestat (Bas-Rhin) a ouvert la Maison de la nature, équipement intercommunal d'initiation à l'environnement. La construction de ce bâtiment a permis d'étendre les activités d'une association locale, la "Maison de la nature du Ried et de l'Alsace centrale". Outre les séjours de scolaires, la structure propose des animations et des conférences pour adultes. La saison estivale 2009 a affiché complet en accueillant soixante jeunes par semaine.

En septembre 2009, la communauté de communes du Sélestat (douze communes, 36.000 habitants) inaugure la Maison de la nature, centre permanent d’initiative pour l’environnement. Ce bâtiment héberge l'association "Maison de la nature du Ried et de l'Alsace centrale" investie de longue date dans une mission de sensibilisation à l'environnement auprès du public adulte et scolaire. "En 1999, la communauté de communes s'est engagée à pérenniser les activités de l'association en construisant un nouvel équipement. Cette dernière était précédemment hébergée dans les locaux de l'Ariena, l'association pour l'éducation à la nature et à l'environnement en Alsace", indique Marcel Bauer, président de la communauté de communes du Sélestat, conseiller général et maire de Sélestat. Grâce à un accord conclu avec le département et la région, la communauté de communes rassemble les financements nécessaires à la construction de la future structure éducative. Après un temps de prospection, elle se décide pour un ancien corps de ferme entouré d'un hectare de terrain et situé à Ehnwhir. "Etant donné l'importance de l’investissement - plus de 3.550.000 euros - nous avons souhaité doubler la capacité d'accueil de l'association pour assurer l'hébergement simultané de deux classes, soit un total de soixante jeunes", souligne Marcel Bauer.
En tant que maître d'ouvrage, la communauté de communes a participé à hauteur de 25% du montant des travaux. Le conseil régional d’Alsace et le conseil général du Bas-Rhin ont contribué respectivement à hauteur de 50% et 25% du total. L'association "Maison de la nature du Ried et de l'Alsace centrale" a obtenu un bail de trois ans et occupe les locaux depuis avril 2009. Le loyer s'élève à 15.000 euros par an, somme largement compensée par une subvention versée en vertu d'une convention d'objectifs de six ans signée avec la communauté de communes. Cette convention prévoit l’accueil, en 2009, de trente classes du territoire communautaire pendant une journée et l’organisation d’une exposition dans le hall du centre. Le programme des activités prévues dans la convention d’objectifs sera révisé chaque année. L'association reste indépendante dans sa gestion et sa programmation, elle assure les frais de fonctionnement de la structure et établit un bilan annuel de l'animation et de la fréquentation avec la communauté de communes.

Un bâtiment écologique et pédagogique

"Ce projet s'inscrit dans une démarche environnementale globale et les caractéristiques techniques du bâtiment traduisent notre engagement", précise le président. La ferme a été démolie et le nouveau bâtiment a été construit majoritairement en bois et doté de panneaux solaires ainsi que d'une chaufferie au bois. L'ensemble des matériaux répond à une cohérence écologique : isolation naturelle en ouate de cellulose sans risque pour la santé, plâtre conçu pour recycler l'air sans apports nocifs... "En plus d'être respectueux de l'environnement et esthétique, le bâtiment lui-même à une vocation pédagogique", souligne Guillaume Lepage, chargé de mission développement local à la communauté de communes du Sélestat. La porte de la chaufferie au bois est vitrée afin que son fonctionnement puisse être observé. Dès que les robinets sont ouverts, les compteurs visibles se mettent en marche afin de montrer la quantité d'eau utilisée. "Au-delà des activités proposées par l'association, les actions quotidiennes ont un intérêt didactique. Les enfants peuvent réellement prendre conscience, de manière ludique, de leur consommation journalière en ressources naturelles, énergie et eau confondues", explique le président de la communauté de communes. Par ailleurs, cet ouvrage a fait appel à des artisans et entreprises locaux.

Des classes vertes pour les jeunes, des conférences et des sorties pour les adultes

Créée en 1996, la "Maison de la nature du Ried et de l'Alsace centrale" est active sur le territoire depuis longtemps et jouit d'une notoriété certaine. La population est donc satisfaite de son installation dans ce nouveau bâtiment, dont l'architecture et les lieux d'accueil donnent un coup de neuf à l'association. "La structure a vocation à accueillir des jeunes pour des classes vertes pendant l'année et des colonies durant les périodes estivales", explique Guillaume Lepage. L'ensemble des animations est en lien avec la nature (initiation à la faune et la flore, cueillette, sorties sous tente ou en canoë...) et l'essentiel de son activité est concentré le printemps et l'été. L'association s'engage à mettre en œuvre des programmes d'animations dans les classes et à assurer l'accueil des centres de vacances et de loisirs durant les congés scolaires. Pendant l'hiver, elle privilégie des ateliers d'intérieurs et des conférences pour adultes. Elle propose également des balades thématiques : découverte des vignobles et des plantes sauvages, visite des éco-quartiers récemment construits, balade dans les prairies du Ried et sensibilisation à la richesse de cet écosystème particulier. "Les animations de l'association ont sensiblement évolué depuis leur installation dans la Maison de la nature. Une grande cuisine a été aménagée pour la restauration collective et les ateliers pédagogiques. Les enfants font des sorties cueillette et se mettent ensuite au fourneau", explique Guillaume Lepage. Avec un cuisinier attitré, l'association met en avant son savoir-faire en matière culinaire et souhaite sensibiliser les jeunes aux plaisirs gustatifs des produits frais et cuisinés. Depuis son ouverture en avril 2009, l'association a fait le plein en accueillant deux groupes de trente jeunes par semaine. Les activités ponctuelles pour adultes rencontrent également un certain succès et les conférences rassemblent un public de passionnés.

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Contact(s)

Communauté de communes de Sélestat

1, rue Louis Lang -BP 20 195
67604 Sélestat cedex
03 88 58 01 60
03 88 82 99 30
Nombre d'habitants : 36000
Nombre de communes : 12

Guillaume Lepage

Chargé de mission développement
guillaume.lepage@cc-selestat.fr

Marcel Bauer

Président
contact@cc-selestat.fr
Haut de page