Deux-Sèvres

La création d'un itinéraire de découverte autour d'un programme de sauvegarde de la pomme reinette clochard

Pour ses efforts de mise en valeur de la pomme reinette clochard, la communauté de communes Espace Gâtine (Deux-Sèvres) reçoit le label Paysage de reconquête. C'est dans ce cadre que les élus décident de refaçonner le paysage bocager, avec des sentiers de découverte qui attirent l'attention sur cette variété de pommier menacée de disparition. Le projet est repris par le syndicat mixte du pays de Gâtine et des conventions d'entretien sont passées avec les exploitants pour qu'ils conservent ces arbres.

Au départ...

Cette action démarre avant même la création de la communauté de communes. En 1994, le pays de Gâtine est labellisé Paysage de reconquête par le ministère de l'Environnement qui retient l'action de valorisation de la pomme (reinette clochard) et de la race bovine parthenaise. Marqué par l'arboriculture, avec la variété de pomme locale, la reinette clochard, et les vergers industriels, le canton de Secondigny est en effet menacé par la disparition des pommiers de plein vent qui font la spécificité de son paysage. Conseiller général et élu local, M. Vitré défend l'arboriculture et cherche à sauvegarder ces pommiers. Il est à l'origine de plusieurs actions autour de la maison familiale de Secondigny : une formation arboricole et une association qui permet aux particuliers de faire leur propre jus de pomme. Lors de la création de la communauté de communes, ce projet de sauvegarde, qui a un caractère exemplaire sur la conservation des arbres fruitiers, notamment des pommiers clochard et des pommiers de variétés locales comme la troche et des poiriers, est intégré dans le programme d'actions intercommunales.
Le premier souhait est de créer un itinéraire de découverte (composé de trois circuits) sur deux communes et de mettre en valeur la qualité du paysage et de ses activités afin de :
- maintenir le paysage bocager, avec la conservation des arbres fruitiers et notamment la reinette clochard en incluant les préoccupations des agriculteurs sur l'entretien des haies,
- constituer un outil de référence et de sensibilisation ;
- préserver la qualité du paysage et de l'accueil ;
- étendre l'activité touristique autour de deux moments forts que sont la floraison et la cueillette des pommes ;
- sensibiliser les scolaires à la connaissance et à l'entretien du patrimoine arboricole.
Cette opération comprend trois circuits :
- deux circuits Ronde des Vergers : un circuit pédestre de 14 kilomètres pour découvrir les formes variées de la culture de la pomme et de sa présence dans le paysage ; et un circuit routier et cycliste de 40 kilomètres qui emprunte les petites routes de campagne permettant la découverte des pommiers de plein vent, les vergers, l'élevage de la vache parthenaise, espèce locale de Gâtine, le paysage particulier des collines de Gâtine, ligne de partage des eaux. Les premières actions de sauvegarde et de réhabilitation des pommiers de plein vent ont été menées sur ce dernier circuit en 1995 ;
- un autre circuit pédestre de 5 kilomètres, le sentier d'interprétation des collines de Gâtine, situé sur la commune de Vernoux-en-Gâtine, complète le sentier routier de la Ronde des vergers. Il comprend des tables de lecture mettant en valeur le patrimoine naturel et humain du canton. Des conventions d'entretien ont été passées avec les exploitants et les propriétaires de pommiers clochards pour qu'ils conservent ces arbres sur les itinéraires créés. De son côté, la maison familiale de Frécul de Secondigny a réalisé des travaux de mise en valeur et d'entretien des circuits tout en menant une opération de sensibilisation et de formation.
Le projet est d'abord mené dans le cadre d'une réflexion sur le territoire à laquelle participent les maires de Secondigny, d'Allone et de Vernoux-en-Gâtine, puis repris par le syndicat mixte du pays de Gâtine qui présente la Ronde des vergers au contrat de ruralité 1995-97. Dès l'obtention des financements demandés au ministère de l'Environnement, les opérations de mise en valeur des pommiers sont réalisées par la maison familiale de Secondigny. En 1995, le syndicat mixte du pays de Gâtine commande une étude au centre permanent d'initiative pour l'environnement de Gâtine poitevine pour définir un plan pédagogique d'interprétation sur Vernoux-en-Gâtine. En 1996, le sentier d'interprétation des collines de Gâtine est ouvert au public et le projet d'ensemble est transféré à la communauté de communes qui vient de se créer. En 1997, un poste d'emploi vert est ouvert : il finalise la mise en place du projet pour l'inauguration qui a lieu la même année. Dans la continuité de cette création de circuits, un sentier de découverte de la vannerie est créé en 2002 à Fazilière.

Les moyens mobilisés et les partenaires...

Cette opération représente un coût d'investissement de 61.603 euros hors taxes pour la Ronde des vergers et 35.215 euros hors taxes pour le sentier de la Fazilière. Les principaux contributeurs sont :
- l'Europe, qui est intervenue seulement sur le sentier de la Fazilière ;
- l'Etat : label Paysage de reconquête du ministère de l'Environnement et fonds de gestion de l'espace rural ;
- la région Poitou-Charentes : contrat de ruralité ;
- le conseil général des Deux-Sèvres ;
- le syndicat mixte du pays de Gâtine : programme Leader 1 ;
- les communes de la communauté.
En fonctionnement annuel, cela représente 2.000 euros, soit une partie infime du budget intercommunal.
Sur le plan technique, la maison familiale de la Frécul de Secondigny est intervenue pour des opérations de sensibilisation et de formation, des travaux de nettoyage des pommiers, des plantations. La réalisation des sentiers a été facilitée par la présence de chemins creux. Les agriculteurs propriétaires de pommiers clochards avaient mené une opération de sensibilisation en 1997 auprès des randonneurs en s'appuyant sur les circuits existants, mais cette action a été ponctuelle. Par ailleurs, le CPIE de Gâtine poitevine a défini et mis en oeuvre le sentier d'interprétation des collines de Gâtine et animé des sorties de découverte du paysage. Enfin, l'association de vannerie de la Fazilière a fourni des données pour la mise en oeuvre du sentier de la vannerie.

Pour quels résultats...

Les parcours sont empruntés aujourd'hui par des résidants qui veulent présenter à des amis et à des invités de passage l'identité paysagère de leur territoire. C'est une opération qui a pu se réaliser grâce à la ténacité du maire de Vernoux-en-Gâtine et du conseiller général de l'époque. Elle n'aurait pu se faire sans les appuis financiers extérieurs ni sans une volonté politique qui a permis de recruter une personne à la communauté de communes pour suivre la réalisation du projet. Elle a aussi fourni l'occasion aux élus de mettre en place une commission Environnement, Randonnée et Paysage qui a réalisé un état des lieux des chemins et complété les circuits par des sentiers VTT et équestres. Elle vit donc grâce à la communauté de communes qui la valorise et se prolonge d'autres façons : par la création d'une association intercommunale de randonnée pédestre (la Marouette) et par des manifestations impliquant la population du territoire (Téléthon, journées de l'environnement, nuit de la Marouette). Les élus déplorent cependant le manque d'engagement des propriétaires des vergers industriels, ce qui limite l'impact de cette action et ses perspectives de développement.
Il faut noter enfin une conséquence paradoxale de la création de la Ronde des vergers : l'arrachage de pommiers clochards et la disparition de certains vergers.

Et aujourd'hui ?

En novembre 2001, le syndicat mixte du pays de Gâtine a été retenu pour l'appel à projet Leader + 2002-2006 au travers de son dossier "La Gâtine, château d'eau du Poitou". Les communautés de communes Orée de Gâtine et Espace Gâtine sont inscrites dans la mesure 6 (hydro-citoyenneté, eau source de connaissances) de ce programme Leader au travers de leur projet commun de valorisation du site des sources du Thouet. Un circuit intercommunautaire d'interprétation sera associé à ce projet sur la thématique de l'eau.
D'autres projets sont en cours : quatre autres circuits de randonnée pédestre, un projet de cheminement VTT et VTC sur les communes de Saint-Aubin-le-Cloud, Neuvy-Bouin et Pougne-Hérisson, et un circuit cyclo-touristique sur la vallée du Thouet.

Nelly Garnier, Centre permanent d'initiatives pour l'environnement Gâtine Poitevine

Le conseil des élus

Il faudrait associer immédiatement en amont du projet la population, les associations et les arboriculteurs pour obtenir une meilleure appropriation locale de l'action.

Contact(s)

Communauté de communes Espace Gâtine

Maison du pays de la pomme, la Guichetière
79130 Secondigny
05 49 95 60 16
05 49 95 63 16
cc-espace-gatine@district-parthenay.fr
Nombre d'habitants : 7013
Nombre de communes : 8

Monsieur Pérou

Président

Monsieur Burel

Chargé de mission pour l'environnement
Haut de page