La Dinum lance un nouveau site sur l’accessibilité numérique

La Direction interministérielle du numérique (Dinum) a publié en version beta un nouveau site internet sur les règles d’accessibilité que doivent respecter les services numériques des administrations et services publics. Celles-ci sont issues de l’article 47 de la loi Handicap de février 2005 et précisées par le RGAA dont l’acronyme signifie depuis 2019 "Référentiel général d’amélioration de l’accessibilité". Malgré ses refontes successives - il en est à sa version 4.1 - ce référentiel reste cependant un document très technique et peu facile d’utilisation alors même qu’il concerne toutes les administrations.

L’objet de ce site est de faciliter la compréhension des enjeux de l’accessibilité numérique, d’aider les webmasters à rapprocher les quelque 106 critères techniques d’accessibilité définis par le RGGA des outils de test existants et de faciliter les contributions à l’évolution du RGAA.

Concrètement, une série de foires aux questions détaille la réglementation en vigueur – et notamment la notion de "charge disproportionnée" permettant de déroger au RGAA – comme les outils à disposition pour évaluer l’accessibilité d’un site internet ou d’une application mobile. Au moins en théorie, ce site doit permettre à des administrations de toutes tailles de réaliser un audit d’accessibilité de manière autonome en vue d’établir une déclaration d’accessibilité.

Cet été, le site fait l’objet d’un appel à commentaires pour vérifier qu’il répond bien aux attentes de ses utilisateurs. Son lancement officiel, qui donnera valeur légale aux contenus mis en ligne, est programmé pour septembre prochain.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle