Sport / Education - La Fédération française de tennis renouvelle son engagement en faveur du sport scolaire

La Fédération française de tennis (FFT) et l'Union nationale du sport scolaire (UNSS) ont signé ce mercredi 6 juin à Roland-Garros un avenant à la convention qui les lie. Signée pour la première fois en 1994, cette convention permet de faire entrer le tennis en milieu scolaire partout en France - notamment en faveur des élèves n'y ayant pas accès par ailleurs -, grâce à des programmes pédagogiques établis par la FFT, l'UNSS et l'Union sportive de l'enseignement du premier degré (Usep), en accord avec l'Education nationale. L'avenant signé ce jour porte particulièrement sur le projet "6/3 tennis", qui doit permettre de pratiquer le tennis au collège (de la 6e à la 3e) sur les terrains tracés de badminton déjà existants. Par ailleurs, la FFT met à la disposition de ses ligues régionales et comités départementaux une centaine de kits de matériel afin d'aider des projets scolaires locaux. En 2011, près de 140.000 enfants ont profité d'un apprentissage du tennis pendant le temps scolaire. Le dispositif a concerné 5.000 classes de 1.900 établissements.
Par ailleurs, l'Usep et la Fédération française de tennis de table (FFTT) ont conclu le 30 mai dernier, pour la première fois, une convention de coopération. Le texte, qui couvre la période 2012-2015, vise notamment à élaborer les modalités d'adaptation de la pratique du tennis de table à un public d'enfants, à favoriser et accompagner l'organisation de l'activité tennis de table dans le cadre de l'accompagnement éducatif et du dispositif "école ouverte" et à coproduire des documents et outils pédagogiques.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle