Alpes-de-Haute-Provence

Hautes-Alpes

La filière bois construction teste la paille

Environnement

Energie

La paille est reconnue comme un biomatériau particulièrement performant. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) a financé un test de résistance au feu. La paille a brillamment remporté l’examen.

De plus en plus d’entreprises du bâtiment cherchent à réaliser des projets respectueux de l’environnement et économes en énergie. Les biomatériaux tels que la ouate de cellulose, le chanvre ou la paille ont le vent en poupe. Pourtant, il reste des freins à leur utilisation, notamment l’habilitation de l’éco-matériau. Les compagnies d’assurances liées au secteur du bâtiment veulent des garanties sur les matériaux utilisés. La paille doit, par exemple, prouver sa résistance au feu.
Le conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur a cofinancé un test d’inflammabilité de la paille par le biais des pôles régionaux d’innovation et de développement économique solidaire (Prides). Ce dispositif fédère les acteurs d’une filière et les aide à se développer. Pour Jean-Paul Brogi, qui suit quatre des vingt-neuf Prides de la région, cette organisation permet de favoriser une démarche collaborative : "Les constructions en paille intéressent de nombreux corps de métiers de la filière bois bâtiment. Nous leurs avons d’abord permis de se regrouper. Maintenant, nous les accompagnons, y compris en finançant des tests techniques."

La résistance au feu des bottes utilisées pour la construction est excellente

Pour éprouver les constructions en paille, le Prides "bois et construction" s’est tourné vers le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Cet organisme a construit une façade de deux étages, y a mis le feu et a observé sa propagation. Une expérimentation grandeur nature qui a coûté 60.000 euros et a été prise en charge à 70% par le conseil régional. Charles Baloche, ingénieur au CSTB a supervisé cet essai et le juge très positif : aucun mode de calcul ne permet de pronostiquer le comportement des matériaux, le test est la seule solution. "En ce qui concerne la paille nous n’avons pas effectué un simple classement 'performantiel', nous avons acquis des connaissances." Les bottes utilisées pour la construction sont extrêmement compressées et leur résistance au feu est excellente.
Les multiples projets français de constructions en paille qui sont dans les cartons pourront dorénavant s’appuyer sur ces résultats afin d’aboutir plus rapidement.

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Contact(s)

Hôtel de la région PACA

27 place Jules Guesde
13481 Marseille cedex 02
04 91 57 50 57

Jean-Paul Brogi

chargé de mission à la Direction de l¿Economie Régionale, de l¿Innovation et de l¿Enseignement Supérieur
jpbrogi@regionpaca.fr
Haut de page