La nutrinavette, un jeu sur l’alimentation-santé sillonne Brest Métropole

Brest Métropole a créé un jeu, sous la forme d’un escape game, consacré à la règle des « 3 V » : manger Vrai, Varié et Végétal d’Anthony Fardet. Installée dans une caravane, l’animation se déplace en ciblant prioritairement les habitants des quartiers de la politique de la ville.

Le projet alimentaire métropolitain de Brest Métropole se déploie du sol à l’assiette : d’un côté il agit pour préserver le foncier agricole, de l’autre il sensibilise le public, par exemple au moyen d’opérations ludiques comme la nutri-navette, un escape game diffusé via une caravane.

« Lidée est née de la coordination entre deux services de la ville de Brest : celui de la promotion de la santé et le centre communal daction sociale, raconte Joëlle Calvar, directrice du projet alimentaire métropolitain de Brest Métropole. Le premier souhaitait déployer une série dactions dinformation, de sensibilisation, danimation et dateliers cuisine autour de lintérêt dune bonne alimentation. Le second faisait le constat que les publics les plus modestes étaient ceux qui avaient le moins accès aux produits de qualité, mais aussi qui étaient les moins sensibilisés à lalimentation-santé. »

  • Faire passer le message par le jeu

Dans l’objectif de transformer l’aide alimentaire afin que les bénéficiaires deviennent davantage « acteurs » de leur alimentation, il fallait faire passer le message. Mais comment s’y prendre de façon conviviale, ludique, et en ouvrant le dialogue ? Le vecteur du jeu est apparu intéressant et l’escape game dans l’air du temps. C’est ainsi qu’un scénario a été imaginé : une équipe de spationautes, limitée à 4 personnes, se trouve sur une planète lointaine et ne repartira qu’après avoir trouvé les bons aliments.

  • Aller à la rencontre des publics

« Pour diffuser ce jeu auprès des publics ciblés, lidée a vite germé de créer un outil mobile qui irait à la rencontre des personnes sur leurs lieux de loisirs ou de restauration », poursuit la directrice du projet alimentaire métropolitain. C’est ainsi que les équipes ont choisi une caravane, dont l’aménagement a donné lieu à un chantier de mise en situation professionnelle et à une collaboration avec une recyclerie locale.

Le budget du prototype s’élève à environ 4.000 euros pour l’animation et moins de 10.000 euros pour la réalisation – conception. Le tout est financé pour une grande partie dans le cadre d’un appel à projets du programme national pour l’alimentation (PNA), qui a distingué le projet alimentaire métropolitain de Brest Métropole.

Du fait de son enjeu social, le projet a pour public prioritaire les habitants des quartiers de la politique de la ville. « Mais la caravane est à la disposition de tous les acteurs locaux, quil sagisse d’étudiants, de maisons de quartiers ou du secteur de la petite enfance », précise la directrice du projet.

  • Une démarche de longue haleine autour de lalimentation

Cette action s’inscrit dans une démarche lancée en amont autour des Lundis de la santé, des conférences grand public organisées à Brest et retransmises sur une chaine YouTube. Le point d’orgue en 2019 était la Semaine de la santé en novembre, et en particulier la conférence d’Anthony Fardet, chercheur en alimentation préventive et holistique, auteur de l’ouvrage « Halte aux aliments ultra-transformés ! Mangeons vrai ». C’est donc durant la Semaine de la santé que la nutrinavette a fait sa première sortie.

Puis elle a tourné dans les quartiers de la ville jusqu’au confinement en mars 2020. Elle a été utilisée en juillet sur le quartier de l’Europe, puis de nouveau sur le terrain lors de la journée bien-être du Réso en octobre.

  • Des animateurs indispensables

Les animateurs, issus de structures locales spécialisées dans les questions alimentaires, présentent le jeu, la notion d’aliments ultra-transformés, leur impact sur la santé, les produits frais qui peuvent les remplacer, ainsi que des recettes. Les premiers retours sont très favorables car l’escape game, en plus d’être une application ludique, permet de s’informer sur sa santé de façon singulière et décalée. Malheureusement, le lieu clos et assez étroit rend compliqué son utilisation en période où la distanciation physique s’impose. « Mais nous sommes absolument convaincus de lintérêt daller au-devant des publics. Or, la nutrinavette est lillustration et larchétype de cette volonté », conclut Joëlle Calvar.

Brest Métropole

Nombre d'habitants :

209700

Nombre de communes :

8
Hôtel de métropole, 24, rue Coat-ar-Guéven
29238 Brest
contact@brest-metropole.fr

Joëlle Calvar

Directrice du projet alimentaire métropolitain de Brest Métropole