Vosges

La réalisation d'un guide-conseil architectural et paysager

Depuis près de vingt ans, la communauté de communes de la Fave (Vosges) valorise son patrimoine bâti et naturel à travers un plan pour le paysage. En 2000, afin d'encourager les rénovations qui respectent le bâti rural, elle élabore un guide-conseil architectural et paysager en s'appuyant sur les compétences techniques d'un bureau d'études et du conseil d'architecture d'urbanisme et de l'environnement (CAUE).

Au départ...

Le territoire de la communauté de communes de la Fave se caractérise par un bâti rural traditionnel très présent dans ses sept villages, symbolisé par la ferme vosgienne de la région de Saint-Dié-des-Vosges.
Depuis 1996, les élus se sont engagés dans une démarche de valorisation de son patrimoine bâti et naturel, notamment par la mise en place d'un plan pour le paysage. "Pour favoriser une rénovation et une transformation respectueuses du bâti rural et éviter la banalisation et la standardisation des villages", il est apparu nécessaire à la commission Aménagement-Gestion de l'espace de la communauté de communes de proposer des outils et des conseils en complément du plan pour le paysage.
L'élaboration d'un guide-conseil architectural et paysager démarre en automne 2000 lors des Journées du patrimoine. Il s'inscrit dans cette optique et s'articule autour de plusieurs actions :
- des programmes de rénovation de façades incluant des critères qualitatifs (de 1998 à 2000) ;
- des communes engagées dans des plans locaux d'urbanisme patrimoniaux qui visent à mieux intégrer les enjeux architecturaux, urbains et paysagers et favoriser la participation des habitants ;
- une opération de sensibilisation tout public sur le thème de l'évolution des paysages, initiée à l'automne 2000 et qui se poursuit actuellement ;
- une politique de sensibilisation du public, à l'initiative du parc naturel régional des Ballons des Vosges, visant à encourager l'utilisation de végétaux locaux pour l'aménagement des abords des habitations ;
- une opération programmée d'amélioration de l'habitat (Opah) engagée sur la période 2001-2004 .
La finalité de ce programme est double : d'une part, faire connaître à l'ensemble de la population (résidants principaux et secondaires, élus, artisans, exploitations agricoles, scolaires, nouveaux habitants) le patrimoine du territoire ; d'autre part, apporter des références, des conseils, des orientations.

En cours de route...

Le projet de guide-conseil prend forme en septembre 2000 à l'occasion des Journées du patrimoine. Il est réalisé en plusieurs étapes et en mobilisant le plus possible d'acteurs :
- lors des Journées du patrimoine, une balade découverte des villages de la communauté est proposée à l'ensemble des habitants : la communauté choisit un bureau d'études pour la réalisation du document ;
- un comité de pilotage élargi se met en place, mobilisant l'ensemble des acteurs ;
- le recueil d'informations dans les communes s'organise autour de six visites de terrain avec le bureau d'études, des élus et des personnes ressources locales ;
- le bureau d'études mène une analyse globale du bâti communautaire en y incluant une approche communale ;
- des soirées débats sont organisées sur l'évolution du paysage du territoire, avec une présentation aux habitants du patrimoine bâti local ;
- le document est présenté en septembre 2001 lors des Journées du patrimoine et une deuxième balade découverte du patrimoine est organisée.
En 2002, une permanence du CAUE des Vosges est instaurée sur les communes du territoire (huit demi-journées au total) dans le cadre d'une convention entre la communauté de communes et le CAUE.

Le document

Le guide-conseil doit permettre à la population du canton d'acquérir une meilleure connaissance du patrimoine bâti local pour l'aider ensuite dans des projets de rénovation et d'aménagements qui soient respectueux de l'identité locale. Aussi, ce guide comprend-il à la fois des fiches "analyse" de l'habitat traditionnel et des fiches "conseil" qui répondent à des questions concrètes liées à l'entretien, la rénovation et la transformation du bâti rural :
Exemple de conseil
"Pour préserver l'identité et la qualité architecturale des façades anciennes, il est essentiel de conserver les pierres de taille (en grès des Vosges) apparentes à l'état naturel. Il faut éviter de les peindre (la peinture dénature la couleur et la texture de la pierre, elle empêche la pierre de respirer et endommage sa structure )."

Les moyens mobilisés et les partenaires...

Cette action a été coordonnée dès le départ par un comité de pilotage rassemblant l'ensemble des acteurs concernés :
- des élus du territoire ;
- un bureau d'études ;
- l'agent de développement et le chargé de mission Paysage de la communauté de communes ;
- le parc naturel régional des Ballons des Vosges ;
- le CAUE et l'association Maisons paysannes des Vosges : "experts bâti" ;
- le centre permanent d'initiatives pour l'environnement de la moyenne montagne vosgienne (en relation avec la politique de sensibilisation au paysage) ;
- la chambre d'agriculture des Vosges (conseil pour bâtiment agricole) ;
- le service départemental de l'architecture et du patrimoine ;
- la chambre des métiers, la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), en relation avec les artisans locaux ;
- le conseil général des Vosges ;
- la direction départementale de l'équipement.
Le suivi du projet a été assuré par le président de la communauté de communes, le président de la commission Aménagement-Gestion de l'espace et le chargé de mission Paysage-Environnement.
L'élaboration du guide-conseil architectural et paysager a coûté 22.820 euros et les permanences-conseil du CAUE (huit demi-journées) 1.604 euros. Au total, 24.424 euros ont été investis dans le projet. Celui-ci a été financé par le parc naturel régional des Ballons des Vosges (crédits Etat-région, politique régionale du paysage) à hauteur de 40%, le conseil général des Vosges également à hauteur de 40% (développement local et charte de l'environnement) et la communauté de communes de la Fave pour 20%.
Par ailleurs, des personnes ressources locales ont été sollicitées lors de l'étude et lors des visites de terrain. De plus, la communauté de communes a souhaité informer, sensibiliser les habitants de territoire au projet lors de soirées débats.

Pour quels résultats...

Cette opération a été une réussite dans la mesure où elle a été accompagnée d'une importante campagne de sensibilisation : journées balade à la découverte du patrimoine, soirées débats, mobilisation de personnes ressources locales, permanences conseils...
Les effets induits
"Ce projet a consolidé l'identité du territoire notamment auprès des habitants, mais n'a pas eu d'incidence sur le fonctionnement."
L'un des paradoxes est pourtant le décalage entre les attentes des propriétaires sensibilisés par le guide-conseil et le savoir-faire des artisans locaux, qui n'ont pas toujours employé les techniques anciennes ni les matériaux locaux.

Et aujourd'hui ?

Deux ans après la publication du document, les élus ont conclu à l'importance d'une sensibilisation architecturale en continu auprès des habitants (avec une volonté de continuer les permanences-conseils par le CAUE) et à la nécessité de sensibiliser les artisans locaux aux techniques anciennes et à l'architecture locale.

Thomas Bailly, chargé de mission au Centre permanent d'initiatives pour l'environnement de la Moyenne Montagne Vosgienne

 

Le conseil des élus

"Travailler sur le bâti, c'est valoriser un territoire intéressant pour l'oeil et c'est créer du lien social. En quinze ans, le visage du canton a complètement changé."

Contact(s)

Communauté de communes de la Fave

Hôtel de ville
88490 Provenchères-sur-Fave
03 29 51 21 16
03 29 51 13 80
ccfave.paysage@wanadoo.fr
Nombre d'habitants : 2291
Nombre de communes : 7

Bernard Maezt

Président
Haut de page