Localtis

Salon des maires - Action coeur de ville : la SNCF s'engage dans la revitalisation des quartiers de 29 gares

Sur le Salon des maires, le groupe SNCF a annoncé le 20 novembre 2019 son engagement, dans le cadre de son partenariat avec Villes de France, dans 29 villes signataires du programme Action cœur de Ville. Des villes identifiées car elles ont un projet de réaménagement et de développement de quartiers autour de leurs gares.

Arras, Troyes, Roanne, Périgueux, Quimper… la SNCF a décidé d'apporter son soutien à la revitalisation de 29 des 222 villes du programme de revitalisation Action coeur de ville qui ont un projet de redynamisation des quartiers situés autour des gares ou des pôles d'échanges multimodaux. Une initiative largement encouragée par Villes de France, l'association qui regroupe les villes moyennes, coeur de cible de ce programme gouvernemental.
L'annonce officielle a eu lieu le 20 novembre 2019 dans le cadre du Salon des maires, sur le stand de la SNCF, en présence de la ministre de la Cohésion des territoires chargée du programme, Jacqueline Gourault. "Peut-être la SNCF n'était-elle pas assez attentive aux villes, a reconnu à cette occasion Stéphane Volant, secrétaire général du groupe SNCF. Il y en a une dizaine avec lesquelles nous travaillons déjà, et pour les dix-neuf autres, la dynamique est lancée."
La part financière proposée par le groupe pour ces 29 villes n'est pas encore fixée. Mais l'engagement du groupe "veut dire qu'il va participer aux investissements", indique à Localtis Caroline Cayeux, présidente de Villes de France et maire de Beauvais. D'autres partenaires de ce type, comme EDF, sont en train de s'engager également. Une façon de faire monter en puissance le programme qui, initialement, repose sur un budget de 5 milliards d'euros sur cinq ans, dont 1 milliard d’euros de la Caisse des Dépôts en fonds propres, 700 millions d’euros de prêts, 1,5 milliard d’euros d’Action logement et 1,2 milliard d’euros de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). D'après Jacqueline Gourault, le plan Action cœur de ville est "une exceptionnelle réussite", qui "est passée dans le grand public, la population s'en étant autosaisie". Et dans ce projet, "les gares, qui sont un lien de centralité absolument extraordinaire, ont un rôle à jouer", a souligné la ministre, citant l'exemple de "La Station", à Saint-Omer (Pas-de-Calais), qui vient d'être inaugurée sur le site de la gare. Fermée en 2011 en raison de sa vétusté, le bâtiment datant de 1848 a été totalement rénové et transformé, grâce au financement des collectivités locales, en tiers-lieu, avec un centre de formation, un FabLab, un espace de coworking… et l'activité première de la gare perdure, avec plus de 2.000 voyageurs par jour pour une agglomération de 105.000 habitants.

Les 29 villes dans lesquelles le groupe SNCF s'engage 

Angoulême, Arras, Auch, Auxerre, Beauvais, Belfort, Blois, Brignoles, Chambéry, Châtellerault, Colmar, Evreux, Haguenau, Laon, La Roche-sur-Yon, Libourne, Lunel, Mende, Niort, Périgueux, Quimper, Roanne, Saint-Brieuc, Saint Dié-des-Vosges, Sens, Sète, Troyes, Vannes, Voiron.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page