La ville de Brest favorise les pratiques collaboratives

Publié le
par
Michel Léon
dans

Smart city

Organisation territoriale, élus et institutions

Finistère

Brest croit aux vertus du travail en mode collaboratif devenu possible grâce au numérique. Même en grands groupes. A condition d’apprendre à s’organiser pour coopérer : c’est l’objet d’Animacoop, une formation aux méthodologies collaboratives qu’elle propose aux acteurs du territoire brestois depuis 2010.

"Depuis une dizaine d’années, explique Michel Briand, vice-président de Brest Métropole Océane en charge de l’économie sociale et solidaire et de l'aménagement numérique du territoire et élu en charge d'internet à la ville, nous avons appris l'efficience et la robustesse du travail collaboratif et faisons en sorte d’enseigner et de diffuser ce savoir faire sur le territoire du Pays de Brest" (la communauté d’agglomération de Brest et six communautés de communes, soit au total près de 385.000 habitants)

Animacoop, une formation à deux niveaux

Cette formation à deux niveaux a été mise en place depuis 2010. Le premier niveau porte sur les outils numériques, la publication de l’information, l’utilisation d’espaces collaboratifs (wiki, documents partagés…), les réunions à distance, les serveurs de liste de discussion ; le second traite des compétences liées à la collaboration, la création, l’animation d’un groupe, la résolution des conflits, etc. Répartie sur 100 heures, - 15 heures en travail de groupe et le reste au travail ou en petit groupe -, Animacoop est financée en partie par Brest et l'enveloppe numérique du pays abondée par la région Bretagne. Fin 2012, cinquante personnes, médiateurs numériques, élus, collaborateurs de collectivités territoriales, acteurs associatifs ou du service public, l’auront suivi (l’objectif est de 100 personnes d’ici à la fin 2014).

Former des animateurs de projets collaboratifs

Pour prolonger ces sessions de formation, réunir l’ensemble des stagiaires, mutualiser leurs idées et leurs ressources, Brest a participé à la création d'anim.fr. Cette liste francophone rassemble, depuis l’été 2011, plus de 200 animateurs de projets collaboratifs et de communautés numériques qui ont suivi la formation Animacoop, ou Impliqués dans la coopération et l’animation de projets collaboratifs, des personnes susceptibles de monter des groupes de travail et de trouver ensemble les solutions les plus appropriées à leurs objectifs.

"Carte ouverte", un exemple de pratique collaborative

Dans la commune de Plouarzel, près de Brest, un agent territorial a développé avec le soutien de la mairie une carte ouverte réalisée avec les habitants lors de "cartoparties". D’une rare précision, librement réutilisable et mise à jour régulièrement, la carte a été distribuée à tous les habitants. Un exemple de réappropriation par les habitants qui séduit de nombreuses collectivités en France. L’animateur multimédia brestois vient expliquer cette démarche de cartographie et l’organisation à mettre en place pour la reproduire. "C’est une bonne illustration de la logique que nous souhaitons mettre en œuvre, au sein d'anim.fr conclut Michel Briand, pour que ce type d’initiatives puisse être diffusé et reproduit ailleurs : faire en sorte que les animateurs multimédia deviennent des consultants au service de projets" et transforment le projet local en une méthodologie réutilisable de leur "comment faire".

Michel Léon, Titres & chapos pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Mairie de Brest - Service Internet et expression multimédia

Nombre d'habitants :

146500
BP 92 206
29222 Brest Cedex 2
contact@a-brest.net

Michel Briand

Vice-président de Brest Métropole Océane, en charge de l'aménagement numérique du territoire, conseiller municipal de la ville de Brest, chargé d'internet et de l'expression multimédia
Haut de page