L'Aquitaine déploie les suiveurs solaires

Publié le
dans

Environnement

Energie

Pyrénées-Atlantiques

Landes

La centrale photovoltaïque de Martillac (33) produit 23% d'énergie supplémentaire grâce à un dispositif innovant : les suiveurs solaires. Ce site pilote pourrait se déployer en 2009 avec la construction d'une centrale plus importante.

Après l'Espagne, l'Allemagne et les Etats-Unis, la France expérimente les suiveurs solaires. Il s'agit de plateformes mobiles qui orientent en permanence les cellules photovoltaïques face au soleil. Cette technique permet d'accroître de 20 à 40% la production d'électricité des centrales solaires ! Tout dépend de l'ensoleillement et de la performance des cellules photovoltaïques. Suivant les cas, et la taille des centrales, le retour sur investissement sera de 8 à 11 ans.

 

Partenariat public-privé : une start up, une communauté de communes, EDF et la région

La centrale de Martillac est ce que les spécialistes appellent un "démonstrateur". Il s'agit d'une petite unité, 126 suiveurs solaires installés sur un terrain de 3.500 m2 produisent 100 kWc (kilowatt-crête), de quoi subvenir aux besoins d'une trentaine de familles. Ce qui importe est que ce site pilote permette de tester une nouvelle technologie en vraie grandeur. Le plus souvent, ces expérimentations naissent d'un partenariat public-privé. En l'occurrence, la start-up Exosun qui met en oeuvre cette technologie, s'est assurée le concours du conseil régional d'Aquitaine, de la communauté de communes de Montesquieu et de EDF Energies nouvelles. Forts de ces soutiens, les ingénieurs de cette entreprise ont pu améliorer les modèles de suiveurs solaires existant à l'étranger et valider leur technologie.
Les panneaux solaires de Martillac sont installés à faible hauteur sur des châssis en béton et non en acier comme c'est habituellement le cas. L'installation et la maintenance des équipements sont ainsi rendues plus aisées, la stabilité des panneaux photovoltaïques est assurée et la construction nécessite moins d'énergie "grise" (1).

 

En 2009, construction d'une centrale vingt fois plus importante

Rodolphe Bocquet, directeur du développement durable et solidaire au conseil régional d'Aquitaine, précise les objectifs de la région : "Le conseil régional souhaite soutenir une logique de développement économique et réduire les impacts sur l'environnement. C'est la raison pour laquelle nous nous réjouissons d'avoir sur notre territoire une entreprise qui travaille dans cet esprit. Nous l'avons accompagnée lors de sa création, en 2007, et lors de la mise en place de ce démonstrateur à travers la communauté de communes de Montesquieu. La prochaine étape sera celle de la pré-industrialisation, avec la construction en 2009 d'une centrale solaire vingt fois plus importante (2 MW) dans les Landes." Ainsi la région Aquitaine se positionne comme la vitrine des nouvelles technologies solaires.

 

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

 

(1) L'énergie grise est la quantité d'énergie nécessaire à la production et à la fabrication des matériaux ou des produits industriels.

Conseil régional d'Aquitaine

14 rue François-de-Sourdis
33077 Bordeaux cedex

Michel Jacob

Animateur du plan Climat aquitain
Haut de page