À Laubach, la cour de l’école promue laboratoire de biodiversité (67)

Publié le
par
Luc Blanchard
dans

Environnement

Bas-Rhin

Après avoir interdit l'usage des produits phytosanitaires sur leur commune, les élus de Laubach, aidés par l'association Haies vives d'Alsace, ont végétalisé la cour de l'école primaire. Les enfants adorent et les enseignants en font un outil pédagogique.

Depuis 2008, la commune de Laubach, 312 habitants, n'utilise plus de produits chimiques, ni pour le nettoyage des locaux communaux ni pour l'entretien des espaces verts. Pour aller plus loin, les élus ont décidé de rendre à la nature la cour de l'école primaire.
L'école de Laubach compte 41 élèves et trois niveaux, CP, CE1, CE2. Elle a été construite en 2015 en bordure d'une pâture. Les terres excavées ont permis de former une butte, près du creux qui fait office de bassin d'orage, utile lors de précipitations exceptionnelles. Les enfants bénéficient d'un vaste espace de jeux qu'ils ont aménagé eux-mêmes, en 2016-2017, avec l'association Haies vives d'Alsace.

Sensibiliser les enfants à leur environnement…

Le directeur de l'association, Jacques Detemple, a appliqué une méthode de pédagogie active : "Nous avons commencé par sensibiliser les enfants à leur environnement en réfléchissant avec eux à l'aménagement de cet espace. Ensuite nous avons sélectionné les idées réalisables." De là est né le projet d'implanter sur la butte une haie arbustive, de créer une prairie à papillons, un abri à hérissons, des hôtels à insectes, des bacs à aromates…
Pour créer la haie, les enfants sont allés en lisière de forêt à l'automne et ont identifié les espèces d'arbustes. Accompagnés des enseignants et de membres de l'association, ils ont marqué, avec des piquets de couleur, une couleur par espèce, les plants dont ils allaient avoir besoin. L'hiver venu, ils les ont délicatement déterrés et les ont replantés sur leur terrain à mi-hauteur de la butte.

Favoriser la biodiversité

Pour la prairie à papillons, un espace a été enclos, il n'est fauché qu'après la floraison des graminées de façon à ce que les papillons puissent prospérer. De la même façon, tous les aménagements ont été conçus de façon à favoriser la biodiversité. Enfin, les agents communaux ont construit des bacs à aromates dans lesquels les enfants cultivent de la ciboulette, de la menthe, du persil, des radis…
Comme le confirme la directrice de l'école élémentaire, Sandra Tritschberger, ces aménagements s'intègrent dans le projet pédagogique de l'école. "Pour nous c'est très intéressant, explique-t-elle. On utilise ce que l'on observe dans le jardin pour construire les séances de science. Pour l'année scolaire 2018-2019 nous travaillons sur la germination à partir des questions que les enfants se posent lorsqu'ils travaillent dans les carrés potagers." À chaque récréation, six enfants, qui changent chaque semaine, entretiennent les carrés potagers. Tous sont très fiers de leur jardin.

Désimperméabiliser les cours d’école

Forte de cette première réalisation, l'association Haies vives d'Alsace est intervenue dans plusieurs écoles des environs de Strasbourg et a monté un dispositif dénommé "Des écoles à planter". L'idée de désimperméabiliser les cours d'école et de les renaturer peine pourtant à s'imposer. Les résistances viennent des enseignants qui craignent qu'en retirant le macadam des cours d'écoles les élèves se salissent et salissent les classes.

Faire davantage sans grands moyens financiers

Le maire de Laubach, Jean-Louis Klipfel, balaie l'argument et met en avant l'urgence climatique : "Nous n'avons pas eu à désimperméabiliser car la pâture qui borde l'école sert de cour de récréation. Son aménagement n'a coûté que quelques centaines d'euros à la commune. Je pense que l'on peut faire beaucoup de choses sans grands moyens financiers. Ce qui importe avant tout c'est la volonté politique. Quand elle existe on peut changer le quotidien."

Commune de Laubach

Nombre d'habitants :

312
40 rue Principale
67580 Laubach
mairie.laubach@free.fr

Jean-Louis Klipfel

Maire

Jacques Detemple

Directeur de l'association Haies vives d'Alsace
Haut de page