M.T.

En bref - Le Conseil national de la montagne renouvelé fixe ses priorités

Cohésion des territoires

Organisation territoriale, élus et institutions

Le Conseil national de la montagne (CNM) a été renouvelé par un arrêté du 2 novembre paru au Journal officiel dimanche. Les 80 membres du CNM sont nommés pour une durée de six ans à compter du 1er septembre dernier. Depuis la loi Montagne du 28 décembre 2016 (dite "Acte II de la loi Montagne" de 1985), cette instance consultative comporte désormais des représentants des régions et départements de montagne, en plus des représentants d’associations d’élus. En réalité, les nouveaux membres du CNM se sont déjà réunis le 12 octobre 2018 à Saint-Ours-les-Roches (Puy-de-Dôme), sous présidence du Premier ministre, Édouard Philippe. À cette occasion, le député LREM des Hautes-Alpes Joël Giraud a été réélu président de la commission permanente du CNM.
Ce dernier s’est fixé deux priorités pour la durée du quinquennat : l’amélioration de l’attractivité résidentielle des territoires de montagne et le renforcement de l’économie montagnarde. Le CNM s’est aussi montré favorable à un projet de décret prévoyant de rendre obligatoires les pneus neiges ou les chaînes à bord des véhicules en zones de montagne.

Territoires Conseils

Des services dédiés à l’accompagnement des projets de développement communaux et intercommunaux.

Haut de page