Anne Lenormand

Environnement / Tourisme - Le label Pavillon Bleu décerné à 173 communes

Environnement

Energie

Tourisme, culture, loisirs

Le label Pavillon Bleu a été décerné vendredi 19 mai à 173 communes qui étaient candidates à cette distinction toujours très attendue, qui récompense une bonne gestion de l'environnement, des déchets et de l'eau. Les lauréates représentent 390 plages et 102 ports de plaisance.

Le palmarès 2017 du label Pavillon Bleu, qui récompense les collectivités littorales et continentales engagées dans une démarche de gestion environnementale de leurs plages et de leurs ports de plaisance a été décerné ce 19 mai à 173 communes. Ces lauréates représentent 390 plages et 102 ports de plaisance. En 2016, 170 communes, représentant 400 plages et 98 ports de plaisance maritimes et continentaux, avaient obtenu le label.
Créé en 1985, le Pavillon Bleu, qui est un programme de la Fondation pour l'éducation à l'environnement en Europe, est aujourd’hui présent dans 47 pays. Son obtention, qui résulte d’une démarche volontaire de la part des collectivités, suppose de répondre à une série de critères. Pour les plages, il faut une eau de baignade de "qualité excellente" avec cinq contrôles par saison, un point d'eau potable, des poubelles sur la plage, la collecte sélective d'au moins trois types de déchets, une politique de recyclage et la mise en place d'actions d'éducation à l'environnement. Pour les ports, les critères concernent la prévention des pollutions et le traitement des déchets, ainsi que le traitement des eaux usées des bateaux, des boues de dragage ou des liquides polluant les cales.
Comme l’an dernier, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur arrive en tête du nouveau palmarès, avec 58 lauréats. Elle est suivie de près par la région Occitanie avec 53 lauréats. Quatorze nouvelles communes obtiennent le label cette année : Saint-Vincent-les-Forts (Alpes-de-Haute-Provence), Mandelieu La Napoule (Alpes-Maritimes), Ajaccio (Corse-du-Sud), Arnay-le-Duc (Côte-d'Or), Vias (Hérault), Iffendic (Ille-et-Vilaine), Eguzon-Chantôme (Indre), Seignosse (Landes), Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (Loire-Atlantique), Coudeville-sur-Mer (Manche), Saint-Pair-sur-Mer (Manche), Fécamp (Seine-Maritime), Saint-Jouin-Bruneval (Seine-Maritime), Saint-Valéry-en-Caux (Seine-Maritime). Huit nouveaux ports sont distingués : Port de plaisance de Cap-d'Ail (Alpes-Maritimes), Port Départemental de Cassis GTC (Bouches-du-Rhône), Société Nautique de Marseille (Bouches-du-Rhône), Port de Gâvres (Morbihan), Port de Guidel (Morbihan), Port de Lorient Centre (Morbihan), Port de plaisance du Kernével (Morbihan), Port-Louis (Morbihan).
Parmi les exemples de bonnes pratiques mises en avant par les lauréats 2017, on peut citer des animations sur le tri des déchets à la plage, mises en œuvre par la commune du Sauze-du-Lac (Hautes-Alpes), sur le lac de Serre-Ponçon ; des bacs à marée installés sur deux plages de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) pour permettre aux promeneurs de ramasser les déchets charriés par la mer ; le projet SeaBin de lutte contre la pollution marine à l’échelle internationale, auquel contribue le port de la Grande Motte (Hérault) ; l’indice de biodiversité portuaire des ports de Lorient (Morbihan) pour estimer la qualité de l’eau à partir de l’observation de la faune et de la flore, ou encore l’installation de toilettes sèches à la plage, à l’initiative de la communauté de communes Mont Lozère, sur la plage du lac de Villefort (Lozère).

Rénovation thermique des bâtiments publics

Une priorité du Grand Plan d’Investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres.

Haut de page