Localtis

Le ministère de la Culture a 60 ans !

Publié le
par
Jean-Noël Escudié / P2C
dans

Tourisme, culture, loisirs

Cohésion des territoires

France

Cet anniversaire donne l'occasion au ministère de rappeler quelques grandes dates - comme l'ouverture de la première maison de la culture au Havre en 1961 - et quelques chiffres sur les établissements et labels témoignant de l'essaimage de la culture sur le territoire.

Le 24 juillet 1959, un décret rédigé par André Malraux lui-même donnait naissance à un nouveau département ministériel : le ministère de la Culture. Dans son style inimitable, le ministre du général de Gaulle y expliquait que "le ministère chargé des Affaires culturelles a pour mission de rendre accessibles les œuvres capitales de l'humanité, et d'abord de la France, au plus grand nombre possible de Français ; d'assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, et de favoriser la création des œuvres d'art et de l'esprit qui l'enrichissent". Époque lointaine où cinq articles de décret et une colonne au Journal officiel suffisaient à créer un nouveau ministère !... Soixante ans après, le ministère de la Culture se prépare à célébrer en grande pompe cet anniversaire.

Un réseau territorial de 366 structures labellisées "création artistique"

L'occasion aussi de mesurer le chemin parcouru. Dans un dossier fort bien réalisé et riche en informations, le ministère de la Culture en rappelle les grandes étapes et les résultats obtenus. Le comité d'histoire du ministère a ainsi conçu une frise chronologique en 500 dates, dont le dossier de presse donne une sélection – forcément réductrice – de 16 dates jugées les plus significatives. On y retrouve ainsi l'ouverture de la première maison de la culture au Havre en 1961 (une autre grande idée d'André Malraux), la loi sur le prix unique du livre en 1981, la création des fonds régionaux d'art contemporain en 1983 (mais pas d'allusion à la décentralisation), la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, celle du 1er août 2003 sur le développement du mécénat, pour finir par le lancement de l'expérimentation du Pass Culture le 1er février 2019.

Le dossier donne aussi une idée de l'essaimage de la culture sur le territoire, quand la France d'André Malraux était souvent considérée, hors Paris, comme un désert culturel (d'où l'idée des fameuses maisons). Aujourd'hui, un réseau de 366 structures, correspondant à 12 entités labellisées "création artistique" couvre le territoire national : 19 centres chorégraphiques nationaux, 14 centres de développement chorégraphiques nationaux, 47 centres d'art contemporain d'intérêt national, 23 fonds régionaux d'art contemporain, 12 pôles nationaux du cirque, 8 centres nationaux de création musicale, 7 opéras nationaux en région ou théâtres lyriques d'intérêt national, 13 orchestres nationaux en région, 97 scènes de musiques actuelles, 74 scènes nationales, 14 centres nationaux des arts de la rue et de l'espace public et 38 centres dramatiques nationaux...

Un patrimoine et des labels

Dans ce bilan en forme d'inventaire, le patrimoine n'est pas oublié. – même s'il faut regarder du côté de Mérimée autant que de Malraux –, avec 44.321 immeubles protégés au titre des monuments historiques (dont 14.233 classés et 30.088 inscrits). Sans oublier, entre autres, les 95 archives départementales, les 1.218 appellations "Musée de France", les 1.405 labels "Architecture contemporaine remarquable", les 436 labels "Jardins remarquables", les 235 labels "Maison des illustres", les 196 labels 'Villes et pays d'art et d'histoire"...

Un déploiement territorial rendu possible par un budget de 10 milliards d'euros – désormais très largement complété par l'apport des collectivités territoriales auquel le dossier, centré sur le ministère, ne fait guère allusion –, dont 3,86 milliards affectés à l'audiovisuel public.

Le dossier propose aussi 25 pages d'événements – colloques, expositions, manifestations, forums, publications... – inscrits dans la "Programmation des 60 ans", même si la très grande majorité d'entre eux n'a en réalité qu'un rapport extrêmement indirect avec le 60e anniversaire, mais "permettront au ministre de la Culture de communiquer, secteur par secteur, sur le bilan et les perspectives de l'action du ministère de la Culture". C'est le cas, par exemple, du Festival TV de La Rochelle en septembre 2019, de l'exposition "Picasso et la famille" au musée Sursock de Beyrouth, ou de l'inauguration du pont transbordeur de Martrou à la fin de l'année...

Haut de page