Le Pays de Bitche donne une nouvelle vie à un ancien site verrier

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Moselle

Sur les friches de l’ancienne industrie verrière de Meisenthal, dans le Parc naturel régional des Vosges du Nord (Moselle-Est), les élus de la communauté de communes du Pays de Bitche ont fait renaître une activité patrimoniale et touristique.

Les Vosges du Nord produisent du verre depuis cinq cents ans, et, en 1900, le Pays de Bitche (37 communes, 25.540 habitants) comptait 4.000 emplois dans ses verreries et cristalleries. Mais l’activité a décliné à partir de la fin de la deuxième guerre mondiale (baisse d’effectif dans les cristalleries de Saint-Louis, Lalique, fermeture des verreries de Lemberg, Goetzenbruck). En 1969, les 230 derniers salariés de la verrerie de Meisenthal sont eux aussi licenciés. Face à cette érosion, des élus, des historiens locaux, des passionnés se sont mobilisés pour sauver le site de Meisenthal de la destruction. A partir de 1980, quelque érudits y organisent des expositions d’art et traditions populaires, souvent autour du thème du verre. Ainsi naquit en 1983, grâce à quelques passionnés, le Musée du Verre, qui conserve notamment des pièces signées Emile Gallé, qui travailla avec la verrerie de Meisenthal de 1867 à 1894.

La communauté fédère ces premières initiatives et leur donne un nouvel élan


Le site verrier de Meisenthal abrite aujourd’hui plusieurs structures. D’abord le Musée du Verre, dont la collection dédiée à l’histoire du verre et du cristal dans les Vosges du Nord s’est étoffée, et qui a organisé en 1999 et en 2004 des expositions d’envergure internationale ; ensuite le Centre international d’art verrier (CIAV), créé en 1992 par la toute nouvelle communauté de communes : son objectif est de sauvegarder les savoir-faire traditionnels verriers et de les croiser avec les questionnements de créateurs contemporains (partenariat avec l’école d’art de Saarbrück-HBK Saar, en proche Allemagne). Des démonstrations publiques, des stages, des séances de transmission de savoir-faire y sont régulièrement organisés. Enfin, la Halle verrière est gérée par une association d’acteurs culturels créée en 1996, qui ont milité pour transformer une partie de la friche verrière en espace culturel, dédié aux musiques actuelles, au théâtre et aux arts plastiques. Elle accueille des artistes en résidence, organise des ateliers pour les scolaires et des festivals de musiques actuelles et de théâtre de rue.

Trente ans d’investissements, 22 salariés, 35.000 visiteurs par an


L’ensemble du site, que gère la communauté de communes, est le fruit de trente ans d’investissements et de partenariats très diversifiés. Il emploie 22 personnes et accueille 35.000 visiteurs par an, spectateurs, scolaires, touristes, amateurs d’art de France et d’ailleurs… Yann Grienenberger, le directeur du CIAV, estime que le budget de fonctionnement global du site approche le million d’euros par an, et qu’il est autofinancé à 70%.

Jean-Luc Varin pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

 

Centre International d'Art Verrier (CIAV)

Place Robert Schumann
57960 Meisenthal
ciav@wanadoo.fr.

Yann Grienenberger

directeur

Comunauté de communes du Pays de Bitche

Nombre d'habitants :

26000

Nombre de communes :

37
38, rue du Colonel Teyssier
57230 Bitche
jacques.koenig@cc-paysdebitche.fr

contact

Haut de page