Lot

Le Pays de Lalbenque à la reconquête de la truffe

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Dans le Lot, le Pays de Lalbenque accueille le principal marché aux truffes du Sud-Ouest. Pour préserver l'or noir de son territoire, la communauté de communes du Pays de Lalbenque a décidé d'investir dans l'avenir de la truffe. En 2005, elle a acquis un terrain de plantation de truffiers, dédié à la fois à l'expérimentation et au tourisme.

Située à proximité de Cahors, la communauté de communes du Pays de Lalbenque (douze communes, 4.225 habitants) regroupe des communes rurales et à dominante agricole. Principal lieu de production de la truffe noire du Quercy, Lalbenque accueille chaque année de novembre à mars un marché aux truffes, à la fois au détail et au gros (1.000 visiteurs par semaine). "La production truffière ne cesse de diminuer et les truffières naturelles se font de plus en plus rares", souligne Pierre Burg, président de la commission agriculture de la communauté et maire de Bach. "En accord avec le syndicat professionnel des trufficulteurs du Pays de Lalbenque, nous avons acheté en 2005 un terrain propice à la culture de la truffe." Cette surface de quatre hectares a été progressivement rénovée (nettoyage...) et aménagée (clôture, parking...) pour accueillir des plantations de chênes d'âges différents et issus de pépinières variées. Une partie du site est également dédiée aux visites de touristes et habitants à l'occasion de journées et soirées "truffes". Cette truffière expérimentale des Grèzes est ainsi à la fois un lieu d'expérimentation et de démonstration.

Découvrir les secrets de la truffe et améliorer la production locale

L'acquisition du terrain s'est faite grâce au soutien financier du conseil régional (40%) et du conseil général (40%) : en tout, achat et travaux compris, l'investissement s'est élevé à 50.000 euros. "La communauté de communes a soutenu le projet en acquérant le terrain et en montant les dossier de subventions. Nous avons passé une convention de mise à disposition avec le syndicat des trufficulteurs pour entretenir les truffières et procéder aux récoltes", explique Pierre Burg. L'intérêt du site est de rassembler trois stades distincts d'évolution des truffières : une ancienne truffière fermée et embroussaillée, une vieille truffière ayant dépassé l'âge adulte, et des plants jeunes et brûlés. "L'enjeu consiste à comparer les résultats de production entre une truffière travaillée, c'est-à-dire éclaircie et taillée, et une truffière enherbée", indique Pierre Burg. La communauté organise chaque année une rencontre avec les membres du syndicat pour connaître les avancées de la truffière expérimentale des Grèzes. A long terme, ces observations permettront d'optimiser la gestion des plantations et a fortiori de relancer la production trufficole de Lalbenque. Le syndicat a également signé une convention de partenariat avec le lycée agricole du Montat pour mener des expérimentations dans le cadre des recherches appliquées des élèves. Cette coopération témoigne de la volonté des trufficulteurs de partager et de transmettre leurs savoirs. De son côté, la communauté de communes de Lalbenque souhaite préserver la notoriété de son marché aux truffes, à la fois pour des raisons économiques et touristiques. "La truffe, c'est l'or noir de Lalbenque : elle attire les acheteurs professionnels et les particuliers, rappelle Pierre Burg. Les producteurs ont besoin de notre soutien car le développement de la trufficulture est un travail de long terme."

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Communauté de communes du Pays de Lalbenque

Rue du Marché aux truffes - B.P 26
46230 Lalbenque
05 65 24 22 50
05 65 24 53 89
cc-pays-lalbenque@wanadoo.fr

Pierre Burg

Président de la commission agriculture
mairie.bach@wanadoo.fr
Haut de page