Le pays des Ecrins diversifie son offre de transports

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Hautes-Alpes

Dotée de la compétence transports depuis sa création en 2001, la communauté de communes du Pays des Ecrins, dans les Hautes-Alpes, a développé une offre de navettes gratuites pour déposer les vacanciers au pied des pistes ou à proximité des sentiers de randonnée. Ces transports, en majorité utilisés par les touristes, sont également empruntés par les travailleurs saisonniers et peuvent intéresser la population locale.

Des horaires et des fréquences au plus près des besoins


Située en région montagneuse, la communauté de communes du Pays des Ecrins (9 communes, 6.000 habitants) est constituée de plusieurs villages et bourgs reliés par de petites routes sinueuses, parfois difficilement praticables. Depuis 2004, la communauté a mis en place une navette payante proposant un circuit touristique en été : une fois par semaine, un bus de vacanciers accompagnés d'un guide sillonne le territoire à la découverte de ses richesses naturelles et culturelles. Pour aller plus loin, les élus ont décidé de mettre en place un système de navettes gratuites, proposant des trajets et des périodicités différentes selon les saisons. "L'été, quatre navettes relient les 9 communes aux sites touristiques du territoire, au rythme de deux allers-retours quotidiens. L'hiver, de mi-décembre à mi-avril, les navettes assurent le trajet de la gare aux stations de ski, à une fréquence d'environ dix allers-retours par jour. Un trajet est facturé trois euros", explique Nicolas Pons, directeur des services aménagement du territoire et transports de la communauté de communes. Ces navettes, d'abord adaptées à l'usage des touristes, font le plein. La navette hivernale enregistre environ 80.000 usagers chaque saison. "Les horaires des navettes correspondent également aux besoins des travailleurs saisonniers. En revanche, les résidents, habitués aux routes de montagne, utilisent les transports collectifs de manière occasionnelle. Nous allons les inciter à y recourir davantage en proposant de nouveaux trajets et horaires", souligne Nicolas Pons. Depuis 2004 par exemple, la communauté de communes a mis en place une navette hebdomadaire et gratuite pour les personnes âgées : tous les vendredis, jour de marché à L’Argentière-La-Bessée, elle sillonne les villages pour les déposer à la ville-centre.

Un fonctionnement en régie et en délégation de service public


Les quatre véhicules navettes – deux minibus et deux cars de 11 et 33 places – appartiennent à la communauté de communes. La gestion du service est assurée à parité par l'intercommunalité en régie et par deux transporteurs par délégation de service public. La communauté de communes a souhaité ce mode de fonctionnement afin de contrôler au plus près le déploiement de son dispositif de transports. La communauté et les transporteurs se complètent ainsi en assurant les mêmes trajets et en pratiquant des tarifs identiques. L'ensemble des navettes, en dehors du trajet touristique, était gratuit jusqu'à décembre 2009. "Le fonctionnement du service, qui s'élève environ à 650.000 euros par an, est entièrement financé par l'impôt et représente 3,3% du budget de l'intercommunalité. Notre territoire étant trop petit pour bénéficier de la taxe transport versée par les entreprises, tout est à la charge de l'intercommunalité", explique Nicolas Pons. Les recettes annuelles, issues de la vente de titres de transport, devraient s'élever à 100.000 euros.
L'optimisation du fonctionnement des transports collectifs passe également par une meilleure coordination entre la communauté, les transporteurs et le département (transports scolaires). "Nous devons améliorer la lisibilité de notre offre, notamment en matière de communication. Actuellement, chacun édite ses propres dépliants, nous souhaitons mutualiser nos moyens et ainsi proposer une information plus homogène, notamment pour les touristes", indique Nicolas Pons.

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Contact(s)

Communauté de communes du Pays des Ecrins

404, avenue Charles-de-Gaulle
05120 L'Argentière-La-Bessée
04 92 23 11 17
Nom de la commune la plus peuplée : L'Argentière-La-Bessée (2500 hab.)

Nicolas Pons

Directeur des services aménagement du territoire et transports
n.pons@cc-paysdesecrins.com
Haut de page