Le PNR du Massif des Bauges adopte son plan pastoral territorial

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Savoie

En 2008, le parc naturel régional du Massif des Bauges, en Savoie, a signé un plan pastoral territorial de cinq ans. Elaboré en concertation avec la région Rhône-Alpes, ce plan assure le financement de plus de cinquante projets destinés à préserver durablement l'activité pastorale, essentielle à l'économie locale.

"Le massif des Bauges possède 6.500 hectares de terres pastorales réparties sur soixante communes. Elles représentent 25% de sa surface agricole et jouent un rôle important pour le tourisme, la biodiversité et l'économie locale grâce à la production de lait nécessaire à la fabrication de plusieurs fromages AOC", explique Philippe Mestelan, chargé de mission agri-environnement du parc naturel régional (PNR) du Massif des Bauges. Mais les difficultés d'entretien entraînent l'érosion progressive de ces espaces. C'est pourquoi, en 2006, le PNR se tourne vers la région Rhône-Alpes en vue d'élaborer un plan pastoral permettant la réhabilitation et la pérennisation des espaces et de l'activité pastorale. Les deux partenaires signent une première convention en 2007, afin de réaliser un état des lieux du domaine pastoral. Cet inventaire est dressé, alpage par alpage, par le PNR et par les sociétés d'économie alpestres de Savoie (SEA 73) et de Haute-Savoie (SEA 74). Il donne lieu à un rapport soumis à un comité de pilotage, composé d'acteurs du monde pastoral (agriculteurs, communes, acteurs touristiques et forestiers, associations de protection de l'environnement) et présidé par le PNR. Le comité détermine alors les actions prioritaires à intégrer au plan pastoral. Coût de cette étude préalable : 20.000 euros, financés par le conseil régional et les conseils généraux de Savoie et de Haute-Savoie.

 

1,4 million d'euros pour cinquante projets

Le plan d'action final aboutit à la signature d'une nouvelle convention avec le conseil régional. Les deux partenaires s'engagent alors sur un plan pastoral d'un budget global total de 1,4 million d'euros et couvrant la période 2008-2013. Ce plan définit les grands axes de la préservation et du développement durable des zones pastorales. Il est décliné en dix fiches 'actions' regroupant cinquante projets présentés par catégorie, alpage par alpage : amélioration d'un accès, débroussaillage, réhabilitation d'un chalet d'alpage ou encore stockage de l'eau. Des projets sont également destinés à préserver la biodiversité en lien avec les sites Natura 2000 du parc, à valoriser l'attractivité touristique des espaces ou encore à favoriser les échanges d'expériences sur le territoire. Le conseil régional finance environ un tiers des projets (462.000 euros), l'Union européenne 13% (190.000 euros), les deux conseils généraux 10 à 30%, tandis que le solde est à la charge des communes et des groupements fonciers. Le PNR, les sociétés d'économie alpestres et les chambres d'agriculture sont chargés de la coordination du plan et se réunissent à plusieurs reprises au cours de l'année pour suivre l'évolution des projets. Un avenant est possible dans trois ans pour intégrer d'autres projets ou réorienter des budgets. "La partie administrative de ce plan pastoral est un succès, estime Philippe Mestelan. Il faut maintenant que les projets voient le jour." Cette initiative étant portée à la fois par les agriculteurs et les élus, cela laisse présager un bilan positif pour les actions à mener.

 

Aude Rambaud / PCA pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Parc naturel régional du Massif des Bauges

Nombre d'habitants :

70000

Nombre de communes :

65
Maison du Parc, avenue Denis Therme
73630 Le Châtelard
info@parcdesbauges.com

Philippe Mestelan

chargé de mission agri-environnement
Haut de page