Le RolloN normand au service de la relance économique locale

Promue par la région, la monnaie locale normande a montré tout son intérêt avec la crise sanitaire du printemps 2020 : un RolloN 100% digital au service des circuits courts comme de la transformation des pratiques numériques des producteurs et commerçants locaux.

Lancée à Saint-Lô en 2018, la monnaie locale le RolloN est un projet initié par la région normande et porté par l’Association de la monnaie normande citoyenne (AMNC) (voir encadré). Comme toutes les monnaies locales, elle vise à favoriser la consommation responsable et la production locale : tout achat effectué en RolloN auprès d'un commerçant oblige ce dernier à réutiliser les RolloN encaissés auprès d’autres commerçants normands adhérents du RolloN. Circuits courts, économie sociale et solidaire, développement durable… les objectifs du RolloN sont inscrits dans une charte que s'engagent à respecter consommateurs, producteurs et commerçants.

  • Monnaie locale 100% numérique avec l’application Normandie RolloN

L’application Normandie RolloN permet d’associer de nombreuses fonctionnalités utiles aux consommateurs comme aux commerçants. D’abord, le paiement "scan to pay" qui s'effectue sans contact, en scannant un QRcode sur le lieu de vente ou bien par virement depuis l'application, avec en outre un compte personnel permettant de suivre les transactions réalisées et le cumul des avantages. "Grâce à l’application, les commerces et producteurs acceptant le RolloN sont référencés et géolocalisés sur une carte, ce qui permet aux usagers de repérer les plus proches de chez eux, ainsi que les avantages, tel qu’un bonus de 5% pour chaque transaction effectuée en RolloN", explique la conseillère régionale déléguée à l'économie sociale et solidaire, Lynda Lahalle. Un avantage susceptible de s'ajouter aux "bons plans" des commerçants, l'application faisant aussi office de carte de fidélité. Pour les personnes peu à l'aise avec le numérique ou n'ayant pas de smartphone, une carte plastique prépayée est à leur disposition, même si dans les faits la grande majorité des paiements s'effectue via l'application mobile.

Quant à l'encours de RolloN, il est stocké sur un compte bancaire dédié ouvert auprès de la banque éthique la Nef. "Nous avons été particulièrement vigilants sur les questions de sécurité. Sans sécurité et il n'y a pas de confiance et celle-ci est essentielle pour convaincre les utilisateurs" souligne l'élue.

  • Forte progression depuis la crise sanitaire

D’ailleurs, la sécurité est devenue un élément essentiel dès lors que la masse des utilisateurs et des transactions a augmenté avec le confinement. Les conséquences de la crise sanitaire (notamment la limitation des déplacements obligeant à consommer local) se sont en effet révélées en totale adéquation avec la philosophie du RolloN. La région a décidé de référencer sur la carte de l'application RolloN les 1.000 commerces et producteurs ouverts pendant cette période, qu'ils acceptent ou non la monnaie locale, contribuant ainsi à sa notoriété. Résultat : le nombre d'utilisateurs a commencé à décoller passant de 2.087 en 2018 à près de 7.000 fin août 2020, tandis que le "réseau d’acceptation" comptait plus de 1.000 structures (commerçants, artisans, associations…) et se densifie à l’échelle régionale. En juillet 2020, 80.000 RolloN sont en circulation : leur impact en termes de richesse créée est évalué à 300.000 euros sur l'économie locale, le taux de circulation est de 3,76%.

  • Perspectives : s’appuyer sur les acteurs du tourisme

Le nombre de RolloN ne cessant d’augmenter depuis la crise sanitaire, l’AMNC va proposer le prélèvement SEPA sur les opérations de change dès la rentrée scolaire 2020 pour faciliter la conversion des RolloN par les consommateurs, et garantir aux structures du réseau l’acceptation les RolloN sur leur territoire.

Un effet boule de neige que la région entend faire perdurer en plaçant le RolloN comme un des outils de son plan de relance économique. À partir de l'été 2020, plus de 15.000 acteurs du tourisme normand seront référencés et pourront accepter le RolloN s’ils le souhaitent pour contribuer à développer sa notoriété, mais aussi faire en sorte que les revenus touristiques profitent avant tout aux commerçants et producteurs locaux.

Une association pour porter le projet

Créée fin 2017, l’Association de la monnaie normande citoyenne (AMNC) représente l'ensemble de l'écosystème du territoire : commerçants, producteurs, collectivités, associations. Une équipe de bénévoles a été largement mobilisée avec l’appui de groupes de travail multiples (citoyens, entreprises, associations, collectivités, Ademe, monnaies locales…) et le fort soutien de la région. La structure associe des acteurs historiques de monnaies locales et de l'ESS, avec des représentants du monde économique ; un dialogue étant indispensable pour faire du RolloN un levier autant économique que solidaire. L'association emploie un directeur à temps plein entouré de 4 salariés (CDD et apprentis) et d’une équipe de bénévoles. L’application Normandie RolloN a nécessité un investissement initial de 150.000 euros. En complément à ses ressources, l’association bénéficie d'une subvention régionale annuelle de 100.000 euros.

Région Normandie - Site de Caen

Abbaye-aux-Dames, Place Reine Mathilde, CS 50523
14035 Caen Cedex 1

Région Normandie - Site de Rouen

5, rue Robert Schuman, CS 21129
76174 Rouen Cedex

Lynda Lahalle

Conseillère régionale

Pour aller plus loin