Localtis

Le Sénat installe une commission d’enquête sur la radicalisation islamiste

Publié le
par
M.T.
dans

Sécurité

La Sénat a procédé, jeudi 14 novembre, à la désignation des 21 membres qui composent la commission d’enquête sur "les réponses apportées par les autorités publiques au développement de la radicalisation islamiste et les moyens de la combattre".

Cette commission a été créée à la demande du groupe LR en application du droit de tirage. L’initiative en revient au sénateur LR de Vendée Bruno Retailleau, également auteur d’une proposition de loi visant à interdire les listes communautaristes. Les sénateurs souhaitent ainsi "mener une réflexion approfondie pour, d'une part, comprendre pourquoi et comment l'Islam radical s'est développé en France et, d'autre part, dresser un état des lieux de sa prégnance dans notre pays et déterminer les moyens les plus efficaces de combattre la progression de ce nouveau totalitarisme". Ils dénoncent les motivations "ouvertement sécessionnistes" de l’islam radical et le salafisme qui "cherche désormais à étendre son influence en se propageant à des champs de plus en plus nombreux de la vie en société". "Le déni, conscient ou non, de cette réalité qui chaque jour s'affermit a conduit à une inaction coupable et a favorisé, dans des pans entiers de notre territoire, l'ancrage des discours fondamentalistes", poursuivent-ils.

Haut de page