Nouvelle-Aquitaine

A.F.P.

En bref - Les 16es rencontres des communes aux noms burlesques se tiendront les 7 et 8 juillet à Monteton

Il y aura du monde au balcon à Monteton les 7 et 8 juillet. Ce petit village du Lot-et-Garonne accueille les 16es "rencontres des communes aux noms burlesques", avec plus d'un millier de participants attendus.
Saint-Arnac, Plumaudan, Corps-nuds, Simplé, Vinsobres, Cudos... Plus de 25 communes aux noms cocasses seront représentées pour cette célébration annuelle. Ou comment "profiter de leur nom pour se faire un nom".
L'idée de cette fête, née en 2003 à Minjocèbos ("mangeur d'oignons" en occitan), est de pratiquer "l'autodérision" pour "ne pas se laisser moquer", explique Patrick Lasseube, président-fondateur du "groupement des communes aux noms burlesques, pittoresques et chantants de France". Comme chaque année, les représentants de toutes les communes arboreront fièrement leur slogan sur un t-shirt. Parmi eux, "Vatan tu reviendras !" ou encore "A Monteton, il y a du monde au balcon". Passant du slogan aux actes, la maire de Monteton, Geneviève Le Lannic, et ses administrés se sont d'ailleurs lancés dans la confection de centaines de mètres de guirlandes de soutiens-gorge recyclés pour décorer les rues. Remis en mains propres, ou plus discrètement via des colis postaux ou déposés sur le seuil de la mairie, les soutiens-gorge d'occasion continuent d'affluer à Monteton grâce à une campagne de dons lancée en mai, abondamment relayée sur les réseaux sociaux. Au-delà des guirlandes, "on va organiser une tombola dont les bénéfices iront à l'Institut Bergonié de Bordeaux pour la lutte contre le cancer du sein", a indiqué la maire.
La prochaine édition se tiendra à Ballots, en Mayenne.

Haut de page