Les CM2 de l’île d’Oléron initiés au sauvetage en mer (17)

Publié le
par
Michel Léon
dans

Citoyenneté et services au public

Jeunesse, éducation et formation

Charente-Maritime

Pour sensibiliser les écoliers insulaires aux dangers de la mer, la communauté de communes de l’île d’Oléron a mis en place un cours de sauvetage. Tous les élèves de CM2 des sept écoles de l’île doivent suivre cette séance obligatoire, intégrée à dix séances d’activités nautiques.

Depuis sa création, il y a une vingtaine d’années, la communauté de communes de l’île d’Oléron (Charente-Maritime) a pris en charge des cours de natation dans le cadre scolaire comme l’une de ses compétences. Elle a fait dispenser cet apprentissage à toutes les classes des sept écoles de l’île, de la grande section de maternelle aux CM2. Soit, actuellement, 34 classes et 760 élèves, écoles publiques et privées confondues.

Tous les élèves de l’île doivent savoir nager 

Pour le président de la collectivité, Pascal Massicot, "de la grande section de maternelle au CM2, tous les élèves de l’île doivent savoir nager en entrant en 6e." C’est pourquoi la collectivité finance la location de lignes d’eau dans le complexe sportif de l’île, géré en délégation de service public, et le transport scolaire.

Investir pour l’apprentissage

"En tant qu’insulaires, explique l’élu, la mer est notre quotidien. Rien d‘étonnant donc à ces dépenses en faveur de l’apprentissage de la natation pour nos jeunes : 27.000 € pour le transport et 4.300 € dans la location de lignes d’eau. Par ailleurs, la collectivité a aussi choisi d’investir dans des activités nautiques, pour les classes de CM1 et de CM2. Soit dix séances pour 16 classes et 416 élèves. Ou 57.000 € auxquels il faut ajouter 17.000 € de transport."

Rappel à l’ordre à chaque noyade

"Cela dit, en tant qu’élus sur une île, les accidents de baignade continuent de nous marquer. Ils sont parfaitement inexcusables. Surtout les noyades, que nous vivons comme un rappel à l’ordre. Nous avons donc souhaité compléter cet engagement de la collectivité en prenant aussi en charge des cours de sauvetage. De même que nous informons déjà le public sur les dangers de la mer, nous avions à cœur de former les jeunes pour savoir comment y faire face."

"Je suis mon premier sauveteur !"

C’est ainsi qu’en 2017, après avoir lancé une campagne de sensibilisation intitulée : "Je suis mon premier sauveteur !", la collectivité a complété le dispositif en sollicitant une école de sauvetage en mer installée sur l’île. "Dans le cadre des activités nautiques prises en charge par la collectivité, nous avons demandé à cette équipe de jeunes, qui se sont constitués en association, de consacrer une des dix séances à la sensibilisation et à la prévention d’accidents de noyade." 96 élèves de CM2 en ont bénéficié en 2017 (soit 4 classes), et 156 CM2 en 2018 (6 classes). Soit une nouvelle dépense de 1.600 € en 2017 et de 2.400 € en 2018. Avec un coût de 400 € la séance.

Prévenir les dangers de la mer 

 "Notre ambition est d’aider nos jeunes à gérer les dangers de la mer. En sachant que pour éduquer les parents, il faut commencer par les enfants. Même si les noyés sont rarement des autochtones, mais plutôt des gens qui, sans connaissance maritime, se figurent toujours la mer dans un cadre idyllique et attractif, quand il fait beau. Ils adoptent souvent un comportement irresponsable, oubliant que le plan d’eau est mouvant en tous sens, en particulier en hauteur et en profondeur. Sans parler des changements de courants accentués par le réchauffement climatique."

Communauté de communes de l'Ile d'Oléron

Nombre d'habitants :

21889

Nombre de communes :

8
59 route des Allées
17310 Saint-Pierre-d'Oléron
accueil@cdc-oleron.fr

Pascal Massicot

Président

Communauté de communes de l'île d'Oléron

Nombre d'habitants :

21500

Nombre de communes :

8
59 route des Allées
17310 Saint-Pierre-d’Oléron

Alexandra Dupuy

Secrétariat
Haut de page