Loire-Atlantique

Claire Lelong

Les jeunes Nantais participent à l'évolution du paysage de leur quartier

Aménagement et foncier

Logement

Environnement

En 2015-2016, Nantes recueille la parole des enfants et des adolescents, une démarche citoyenne conduite sur le plan paysage et patrimoine du quartier Breil-Barberie. Cet apport des jeunes pourrait bien être généralisé aux autres plans paysage et patrimoine lancés sur le territoire nantais.

En 2015, Nantes Métropole (609.098 habitants) et la ville de Nantes (292.718 habitants) lancent une démarche citoyenne intitulée "plan paysage et patrimoine". Objectif : recueillir la parole des habitants sur ce qui fait l'ambiance et l'identité paysagère de leur quartier afin de constituer un atlas du paysage pour chacun des quartiers nantais. Ces atlas ne remplacent pas des études de conception paysagère ou d'urbanisme, mais ils guident la réflexion des différents acteurs de l'évolution urbaine : services gestionnaires de la ville (espaces verts, voirie...), instructeurs de permis de construire, bailleurs sociaux, promoteurs. Le quartier Breil-Barberie, à l'ouest de la ville, est le premier à expérimenter la démarche. Au printemps 2015, Nantes Métropole sollicite le département enfance éducation et la direction vie associative jeunesse de la ville de Nantes pour recueillir la parole des enfants et des adolescents.

Ateliers sur temps scolaire et périscolaire

"Accompagnés par l'expertise avérée du centre de ressources lecture écriture de la ville (voir encadré ci-dessous), nous avons ciblé deux tranches d'âge, les CM1-CM2 et les collégiens de 4e, souligne la chef de projet enfance à la ville de Nantes, Sophie Draïfi. Puis, nous avons sollicité les établissements du quartier sur la base du volontariat." Trois classes, deux de primaire et une de collège ainsi qu'un accueil périscolaire ont répondu présents à cette offre.

"Dans le quartier, j’aime… j’aime pas... ; ici, je vois…"

Accompagnés par une auteur-illustratrice, ils ont travaillé de décembre 2015 à février 2016 au cours de trois ateliers : un temps de collecte en extérieur ; un temps de travail en classe ; et un temps de mise en valeur et de présentation des productions. Leurs écrits et dessins ont été compilés sous plusieurs entrées : "mes endroits préférés dans le quartier ; dans le quartier j'aime... j'aime pas ; ici, je vois... j'entends ; paroles d'habitants ; demain dans mon quartier ; dans mon quartier je joue". En avril 2016, ces travaux ont été restitués par trois élèves à l'occasion d'un forum citoyen ouvert aux habitants du quartier.

Parole crédible qui ouvre des horizons

"Là où les adultes sont souvent dans la revendication, le regard des enfants est plus spontané et ouvre un horizon différent souligne la chef de projets. C'est une fenêtre sur l'imaginaire tout en ayant des propositions très crédibles." Les enfants ont ainsi soumis plusieurs idées concrètes pour améliorer la qualité de vie dans leur quartier : plus d'espaces verts, plus de nature en ville en végétalisant les rues et en augmentant la présence des animaux dans les parcs, des lieux pour se rencontrer, des petits équipements sportifs reliés les uns aux autres par des liaisons sécurisées pour être plus autonomes dans leurs déplacements. Pour l’élue en charge des plans paysage et patrimoine et adjointe sur le quartier, Cécile Bir, "associer les jeunes, c'est essentiel puisqu'ils habitent et pratiquent la ville d'une façon différente des adultes. Leurs préconisations, tout à fait réalistes, ont trouvé un écho favorable".

Réalisations pour concrétiser le travail des enfants

Au-delà de l'écoute du point de vue des enfants, il est essentiel que leur parole se traduise par des actes concrets. "Et le temps des enfants n'est pas celui des adultes, il faut entrer dans l'action rapidement", précise la chef de projet. Ainsi, dès le printemps 2017, une rue située à proximité de l'école primaire ayant participé au projet va être végétalisée avec l'aide des enfants et en partenariat avec le service des espaces verts de la ville.

Vers un référentiel de la participation des enfants et des adolescents

Cette première expérience a fait des émules un peu partout dans la ville. Ainsi, les quatre prochains plans paysage patrimoine comptent-ils tous un volet participation des enfants, avec un budget dédié. Deux concertations lancées pour réaménager des espaces verts proposent aussi aux enfants des temps d'expression. Et plusieurs ateliers de rénovation d'espaces publics en quartier politique de la ville prennent aussi ce chemin. Afin de se poser les bonnes questions et d'éviter des"démarches alibi ou gadget", les services se penchent désormais sur l'écriture d'un référentiel commun.
"L'objectif est de se poser les bonnes questions : pourquoi veut-on faire participer les enfants ? Quelles questions veut-on leur poser ? Comment ? Et qui sont les acteurs ressources que l'on peut mobiliser ?", conclut la chargée de projet. Les premiers jalons de ce référentiel ont ainsi été posés en novembre 2016 lors d'un séminaire rassemblant une cinquantaine de professionnels de la ville et de la métropole issus de l'urbanisme, des espaces verts, de la vie associative, de l'éducation ainsi que des associations partenaires de la ville.


Le centre de ressources lecture-écriture, un outil au service des écoles et accueils périscolaires
Le centre de ressources lecture-écriture de la ville de Nantes (CRV) est un espace de formation et d’animation mis à disposition des écoles primaires et structures périscolaires de la ville. Il compte trois salariés qui forment les enseignants et animateurs en amont des différents projets accompagnés et interviennent, en partenariat avec des associations ou prestataires, au sein des classes. Le CRV anime depuis longtemps des productions sur le thème de la ville et du paysage, à l'image de "l'observatoire de la ville" qui permet d'explorer un quartier et de livrer son ressenti ou de"promenons-nous dans le bois" qui concerne un parc. Le dispositif déployé sur les plans paysage et patrimoine est cependant le premier connecté à un projet urbain en cours.

Contact(s)

Commune de Nantes

Mairie Centrale, 29, rue de Strasbourg
44000 Nantes
02 40 41 90 00
Nombre d'habitants : 292718

Cécile Bir

Adjointe plan paysage et adjointe du quartier Breil-Barberie

Sophie Draifi

Chef de projet enfance
sophie.draifi@mairie-nantes.fr
Haut de page