Les maires invités à signer la charte "Mon territoire s’engage : rivières et fleuves sans plastique, océan protégé"

L'Association des maires de France (AMF) a annoncé ce 25 novembre son soutien à l'initiative "Fleuve sans plastique" lancée par la fondation Tara Océan, Initiatives pour l’avenir des grands fleuves (IAGF) et la Compagnie nationale du Rhône (CNR). Elle appelle à cette occasion les maires et présidents d'intercommunalité à signer la charte "Mon territoire s’engage : rivières et fleuves sans plastique, océans protégés".

Avec la crise sanitaire, le plastique à usage unique a fait un retour en force, alors que l'une des multiples urgences environnementales est justement de lutter contre les pollutions qu'il engendre. À l'échelle planétaire, 8 millions de tonnes de plastiques sont jetés dans l’océan chaque année et 80% des déchets plastiques retrouvés en mer proviennent des terres. En France, 60% du plastique issu des emballages se retrouve dans les cours d'eau et dans la nature. C'est pour contribuer à lutter contre ce fléau que la fondation Tara Océan, Initiatives pour l’avenir des grands fleuves (IAGF) et la Compagnie nationale du Rhône (CNR) ont lancé l'initiative "Fleuve sans plastique" , que l'Association des maires de France (AMF) a rejointe ce 25 novembre.

15 mesures proposées

À cette occasion, l'AMF appelle les maires et présidents d'intercommunalité à signer la charte "Mon territoire s’engage : rivières et fleuves sans plastique, océans protégés". Les 15 mesures qu’elle contient forment selon ses promoteurs "un guide pratique, facile d’emploi pour agir à l’échelle des communes et bassins versants", "en associant les citoyens et les acteurs économiques".
La charte propose aux élus de s'engager sur plusieurs des mesures proposées, selon quatre grandes orientations : "agir contre la propagation des déchets plastiques", "faire de la lutte contre la pollution plastique une priorité de son mandat qui orientera l’ensemble des politiques publiques"," transformer cet enjeu en une opportunité de mobilisation et d’innovation", "agir dans une démarche de partenariat et de solidarité".

Actions concrètes très diverses

Certaines mesures sont assorties d'exemples d'actions concrètes très variées : favoriser l'usage de gobelets réutilisables dans les services administratifs et les espaces d'accueil du public, installation de barrages flottants pour intercepter les plastiques dans les rivières et fleuves (comme le fait le SIAAP sur la Seine), poubelles de tri en ville et "hors foyer", mise à disposition systématique de bacs à couvercle jaune pour tous les types d'habitats (individuels, collectifs, logements HLM), solutions pour réduire les microplastiques et nanoplastiques dans les eaux usées, en sortie des stations d'épuration, programmes d'éducation au développement durable à l'école primaire ou dans le cadre des activités périscolaires et extrascolaires, etc.
La fondation Tara Océan, IAGF et CNR animeront la démarche, en associant l’AMF, pour accompagner les élus, faciliter l’échange de bonnes pratiques et valoriser les projets innovants
 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle