L'organisation de rencontres économiques intercommunales

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Saône-et-Loire

La communauté de communes Arroux-Mesvrin (Saône-et-Loire) couvre un vaste territoire rural soumis à l'attraction de plusieurs agglomérations proches, en particulier Autun au nord-est et Le Creusot au sud. Elle décide d'organiser une rencontre des acteurs économiques locaux pour promouvoir trois zones d'activités qu'elle a aménagées et mieux rentabiliser les aides du département, avec l'aide d'un consultant.

"Quand le conseil général lance des appels d'offres, beaucoup de lots sont infructueux ; nous souhaitions faire quelque chose notamment pour les entreprises du bâtiment et des travaux publics", déclare le président de la communauté, chargé de la commission agriculture et conseiller général.
Conseillée par l'Agence de promotion de la région autunoise (Apra), la communauté de communes organise ces rencontres sur trois thèmes : la transmission et la création d'entreprise, le développement des territoires ruraux et la création d'un réseau d'entreprises. Les rencontres sont ouvertes aux différents acteurs économiques locaux : chefs d'entreprise, artisans, éleveurs. Elles permettent de valoriser les entreprises implantées sur le territoire et d'en attirer de nouvelles. L'organisation s'appuie sur un comité de pilotage composé des organismes institutionnels (chambres consulaires, DDTEFP, ANPE, Apra...), sollicités pour tenir des stands et répondre aux questions des participants, et des "forces vives du territoire" choisies pour participer aux tables rondes thématiques. En 2005, a lieu la première édition des rencontres économiques, qui se déroule sur une journée d'échanges sous la forme de tables rondes. Avec l'aide d'un consultant, chargé de l'animation des rencontres, l'idée se structure et un nom est trouvé : Essor, "qui illustre bien le désir de la communauté".
Par son aspect expérimental, qui entraîne une certaine difficulté à trouver un fil conducteur, les trois mois qui s'écoulent entre le lancement de la première réunion et la tenue des rencontres paraissent particulièrement courts. Le comité de pilotage se réunit à trois reprises, l'organisation pratique étant assurée par la directrice de la communauté de communes. La promotion des rencontres est assurée par voie d'affichage (affiches et tracts) et de presse et sur invitation : entreprises répertoriées parmi les fournisseurs de la communauté de communes, producteurs locaux (viticulteurs, chambre syndicale des producteurs de charolais...), lycées professionnels.
L'animation de la journée et l'impression des supports de communication représentent l'essentiel des dépenses. Le conseil général de Saône-et-Loire a apporté une aide financière de 1.400 euros, un solde d'environ 6.000 euros restant à la charge de la communauté.

Comment Essor a transformé l'essai...

Le comité de pilotage a favorisé une meilleure connaissance mutuelle entre les chefs d'entreprise, qui ont exprimé leurs difficultés dès la première réunion, et les élus locaux. Le premier forum a rassemblé 80 participants. "Les présentations ont été assez standard, les institutions plaquant leur dispositif existant et connu sur le territoire sans en adapter les contours." C'est au niveau du territoire que les initiatives ont été les plus remarquées, notamment dans les présentations et l'implication des artisans et des producteurs.
Un club d'entreprises a été créé à l'issue des rencontres, avec des rendez-vous trimestriels et une nouvelle édition d'Essor prévue pour 2007. En cours de révision de ses statuts au moment des rencontres, la communauté de communes a pu y intégrer la demande exprimée par les entreprises pour la création d'un atelier-relais sur l'une des zones d'activité intercommunales. Une partie des terrains se sont vendus sur une des zones.

 

Stéphane Bellenoue, directeur du CPIE du Pays de Soulaines

 

Le conseil des élus

"Rester attentif à la structuration locale, à la question de la transmission d'entreprises ou de commerces de proximité. Ne pas négliger le travail à domicile (télétravail et services à la personne, compte tenu du vieillissement de la population). Pouvoir répondre rapidement à la demande de locaux d'un éventuel investisseur : notamment créer de l'immobilier d'entreprise."

Contact(s)

Communauté de communes Arroux-Mesvrin

Place de la Mairie
71190 Broye
03 85 54 46 65
03 85 54 30 22
cc-arroux-mesvrin@wanadoo.fr
Nombre d'habitants : 7800
Nombre de communes : 14
Nom de la commune la plus peuplée : Saint-Sernin du Bois (1800 hab.)

Isabelle Pasquier

Directrice
isabelle-pasquier@wanadoo.fr

Monsieur Briet

Président de la commission Développement économique
Haut de page