Maîtrise d'ouvrage partagée pour un projet d'éco-quartier en milieu rural

Publié le
dans

Environnement

Energie

Oise

Dans l’Oise, la petite commune de Cressonsacq a su transformer un projet de lotissement en projet éco-quartier. Avec à la clé une démarche rigoureuse pilotée par un comité composé de nombreux partenaires, et une maîtrise d’ouvrage partagée entre la commune, la communauté de communes et un partenaire privé.

Après de longues démarches, la commune de Cressonsacq a pu acquérir en 2007 un terrain comportant un corps de ferme, tout près du centre du village. Plutôt que de réaliser un lotissement sans réflexion préalable, le maire a convaincu les conseillers municipaux de réaliser un éco-quartier, comportant seize maisons en accessions à la propriété et six logements sociaux créés dans l’ancien corps de ferme. Le projet comporte également la restauration d’une ancienne halle pour accueillir des locaux d’entreprises. "Nous avons choisi de monter un projet ambitieux qui puisse servir d’exemple pour d’autres communes rurales en France, précise le maire, Jean-Jacques Potelle. Il ne s’agissait pas de créer des lotissements mais bien d’imaginer une extension harmonieuse de notre village." Le projet est ambitieux pour la commune qui compte 442 habitants. D’autant que le but est de le réaliser en opération blanche, inscrite au budget annexe. D’où la volonté des élus de mener ce projet en s’appuyant sur des partenaires à toutes les étapes : depuis la réflexion préalable jusqu’à la maîtrise d’ouvrage.

Réuni onze fois en trois ans, le comité de pilotage définit les grandes orientations dans un livre blanc

Dès le début de l’opération, les élus ont créé, avec les conseils d’un cabinet d’architecture, un comité de pilotage afin de s’entourer de toutes les compétences nécessaires : sous-préfecture, conseil général de l’Oise, architecte des bâtiments de France, agence de l’environnement et maîtrise de l’énergie de Picardie, conseil en architecture et urbanisme de l’Oise, les chambres consulaires, des entreprises privées du bâtiment, des organismes de coopération intercommunale, des organismes sociaux, des bailleurs sociaux. Ce comité de pilotage s'est réunit onze fois en trois ans pour définir les grandes orientations du projet. Celles-ci sont rassemblées dans un livre blanc, qui est diffusé et mis à disposition du plus grand nombre. Ce livre blanc est le socle sur lequel est élaboré le cahier des charges du projet d’éco-quartier. Ensuite, la maîtrise d’ouvrage est partagée entre trois structures, chacune s’appuyant sur ce cahier des charges élaboré en commun.

La maîtrise d’ouvrage partagée en trois : commune, communauté et aménageur privé

La maîtrise d’ouvrage est actuellement partagée en trois structures : la commune pilote l’aménagement des espaces publics et les logements sociaux basse consommation dont elle assure elle-même la gestion ; la communauté de communes du Plateau picard a en charge la restauration de la halle devant accueillir six locaux pour des bureaux d'études et une salle des rencontres ; enfin, un aménageur privé conduit l’aménagement des maisons en accession à la propriété. "Ce choix d’une maîtrise d’ouvrage partagée nous permet de mutualiser les risques et d’accéder à plusieurs types de financements", indique le maire.
Les coûts pour la commune se montent à 140.000 euros pour l’achat du terrain et de la ferme, 17.000 pour les études et le géomètre, avec un soutien de 26.000 euros du conseil général de l’Oise. "Un coût estimé faible par les bailleurs sociaux, notaires, banquiers, entreprises de constructions...", se félicite Jean-Jacques Potelle.

Une communication large et régulière

Dès le début de l’opération, les élus informent régulièrement les habitants de l’avancée du projet et sont bien décidés à poursuivre. "Par exemple, quand nous allons rénover le corps de ferme en logements sociaux, nous informerons la population des techniques d’éco-construction mises en œuvre", déclare l’élu. De même les bureaux d’études présenteront publiquement leurs produits et leurs travaux dans la salle des rencontres commune à l'activité économique et à la vie sociale et culturelle du village.

La phase de commercialisation des maisons est en cours et en août 2011, cinq des seize maisons en accession ont trouvé des candidats à la construction : "Les acquéreurs ont compris notre démarche et ont acheté non seulement un logement mais un cadre de vie."

Xavier Toutain / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Commune de Cressonsacq

Nombre d'habitants :

442
2 rue Neuve
60190 Cressonsacq

Jean-Jacques POTELLE

Maire
Haut de page