Occitanie

AFP

En bref - Manifestation d'élus en Lozère pour le maintien des "petits trains"

Par crainte de la suppression de lignes ferroviaires dans les zones rurales, environ 200 élus et responsables syndicaux ont manifesté ce mercredi 11 avril au matin en gare de Marvejols (Lozère). Symboliquement, les manifestants dont certains avaient fait des centaines de kilomètres, depuis l'Hérault ou le Cantal, ont bloqué quelques minutes un train en gare. Ils ont peur que la réforme en cours de la SNCF ne menace l'existence de deux Intercités ou "Trains d'équilibre du territoire" dans leur région : l'Aubrac (Clermont-Béziers) et le Cévenol (Clermont-Nîmes). "L'Etat a promis de sauver les trains, sauver des lignes mais on voit qu'il n'y a rien d'inscrit au budget 2018", a réagi auprès de l'AFP Jacky Thello, président du comité pluraliste de défense des trains. Le comité juge aussi que le transfert des lignes aux régions menacera leur pérennité.

Haut de page