Mois de l'ESS : Educ-Up, une initiative qui répond au secteur en tension de la petite enfance

[Mois de l'ESS] Le mois de l’ESS touche à sa fin … Pour ce dernier temps fort, nous mettons en lumière l’économie inclusive via le projet Educ-Up. Avec ses deux principales initiatives de garde d’enfants et de formation professionnelle, Educ-Up souhaite contribuer à une prise en charge globale de la problématique de la petite enfance, quasi exclusivement au bénéfice de populations fragiles, en Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV).

Alors que les 1000 premiers jours de la vie d’un enfant représentent une période cruciale pour son développement, certains n’ont pas accès à un cadre éducatif idéal et cela peut être la cause d’inégalités ultérieures. Cette réalité est particulièrement marquée dans les Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV). Pour pallier cela, Educ-Up, entreprise à fort impact social fondée en 2019, se caractérise comme un acteur clé dans la prise en charge de la problématique de la petite enfance en QPV, où les besoins en garde d’enfant sont considérables. L’objectif d’Educ-Up est de concevoir et de développer des projets à fort impact social au travers d’approches éducatives innovantes, s’inspirant des travaux de Maria Montessori.

Dans les QPV, les enfants de 0 à 6 ans représentent 10% de la population totale, soit environ 550 000 enfants, et paradoxalement, l'offre des établissements d'accueil de la petite enfance est nettement inférieure à la moyenne nationale (par exemple, l’offre de crèche y est 6 fois inférieure). A cela s’ajoutent des difficultés financières pour les foyers et de nombreuses familles, notamment les femmes, renoncent à un mode de garde interrompant alors leur activité professionnelle. Cela contribue à les éloigner de l’emploi et les paupérise davantage. Pour relever ces défis, Educ-Up a donc créé deux filiales, Domissori et Edacademy, avec la vision Maria Montessori.

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Domissori, une approche inclusive et accessible qui favorise l’intégration sociale des enfants

Domissori, le seul acteur à cible les QPV sur l’ensemble du territoire, propose des services d’accompagnement éducatif à domicile centrée sur la pédagogie Montessori, allant de la garde d’enfant au soutien scolaire. Les méthodes éducatives alternatives proposées permettent de développer le potentiel des enfants, à leurs rythmes, et de les soutenir scolairement.

Par ailleurs, Domissori accompagne les familles dans leurs démarches administratives pour bénéficier des soutiens financiers complémentaires existants. Plus que cela, Educ-Up a mis en place une offre solidaire pour les plus fragiles et prend à sa charge leur reste à charge (entre 88% et 100% selon la tranche de revenus).

 

Edacademy, une initiative qui répond à un secteur en tension aux besoins non couverts

NB : 49% des Etablissements d’Accueil Jeunes Enfants (EAJE) déclarent un manque de personnel.

Dans le secteur de la petite enfance, l’embauche de 156 000 professionnels est à prévoir à l’horizon 2030. Face à ce constat, Edacademy propose des formations spécialisées dans ce secteur en revalorisant les métiers de la petite enfance, décuplant ainsi l’offre de personnel et favorisant l’insertion des personnes éloignées de l’emploi.

Que ce soit une première formation avec une offre de CFA, une montée en compétences avec offre à destination des professionnels de la petite enfance ou une offre de formation à la parentalité, Edacademy propose des formations différenciantes, souvent gratuites, en ligne, certifiées Qualiopi. Un véritable accompagnement est mis en place pour suivre les candidats et éviter tout décrochage avant leur intégration professionnelle au sein d’une entreprise.

La synergie entre ces deux initiatives, Domissori et Edacademy, permet de répondre aux besoins d’offre et de demande de garde sur les territoires QPV tout en proposant des formations certifiées et différenciantes des offres classiques.

Chiffre clés :

  • En 2023, 604 salariés travaillent au sein du Groupe Educ-Up dont la majorité, les éducateurs de Domissori, sont en CDI à temps partiel.
  • Un modèle de rémunération unique des employés, au double de la moyenne nationale dans ce secteur 
  • 500 familles ont été accompagnées (dont 80% en tranches 1 et 2 selon le référentiel CAF) soit 1 200 enfants.
  • +1000 familles ont eu recours au dispositif Domissori et 477 contrats sont actifs aujourd’hui

En 2023, le Groupe Educ-Up a levé 7M d’euros, une étape de leur développement que nous soutenons à la Banque des Territoires. Cette levée de fonds a pour ambition d’accélérer le maillage de sa solution de garde Domissori sur le territoire national (objectif : 50 départements en 2026) et le développement de son offre de formation Edacademy avec de nouveaux parcours (objectif : 500 formés à l’horizon 2024). Le Groupe, déjà implanté en Auvergne Rhône-Alpes, à l'île de la Réunion, en région parisienne et doté de deux filiales en 2022 dans le Grand Ouest et Grand Sud, poursuit ainsi son ancrage. 

L’accès à l’éducation et à la formation dans les QPV, au cœur de la stratégie d’Educ-Up, constituent un levier essentiel pour renforcer la cohésion sociale et promouvoir l’égalité des chances des enfants et des personnes éloignées de l’emploi, des valeurs alignées avec notre vision, à la Banque des Territoires.