Sports - Nouvelle campagne de prévention contre les accidents de ski

Alors que le ministère des Sports lance sa nouvelle campagne de prévention contre les accidents de montagne en hiver, la publication d'une enquête sur les accidents liés à la pratique des activités physiques et sportives rappelle que le ski est loin d'être le sport le plus touché.

Le ministère des Sports a lancé, fin décembre, sa nouvelle campagne de prévention contre les accidents de montagne en hiver. Activité de loisirs préférée des Français lors de la saison d'hiver - avec environ huit millions de pratiquants en France, dont 1,5 million d'étrangers -, le ski reste selon le ministère "une activité physique exigeante qui nécessite une bonne condition physique et le respect de règles de bonne conduite et de sécurité sur et en dehors des pistes". C'est pourquoi, en association avec le ministère de l'Intérieur et l'ensemble des acteurs de la montagne, il conduit chaque saison, depuis plus de quinze ans, une campagne nationale de prévention des accidents sur la saison d'hiver. L'objectif, à terme, est d'influer sur les comportements des pratiquants, "en les éduquant à tenir les bons comportements et à gérer leur pratique au regard de leur niveau et des conditions climatiques".
Pour la saison actuelle, deux actions principales sont mises en place en collaboration avec les partenaires, au sein de la commission information et sécurité du Conseil supérieur des sports de montagne (CSSM). D'une part, une action de communication sur l'ensemble des stations de ski avec de nouveaux visuels délivrant trois conseils pour une pratique en toute sécurité : "Sur les pistes, maîtrisez votre vitesse", "Sur les pistes, arrêtez-vous en bordure" et "Prêtez attention aux autres". D'autre part, des actions de proximité en direction des usagers. Des "espaces prévention" seront ainsi installés durant la période des vacances d'hiver 2013 sur une vingtaine de stations partenaires réparties sur l'ensemble des cinq massifs français. De nombreux outils pédagogiques conçus pour sensibiliser le public aux différents risques liés aux activités de montagne y seront disponibles. L'Ecole du ski français (ESF) a par ailleurs créé une vidéo d'information sur les bonnes conduites à adopter pour pratiquer le ski en toute sécurité. La campagne 2012/13 de prévention contre les accidents de montagne en hiver est enfin largement relayée sur les sites internet et les réseaux sociaux du ministère et des partenaires, dont l'Ecole nationale des sports de montagne, l'Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM), l'Association des directeurs des services de pistes (ADSP) ou l'ensemble des stations et communes partenaires.

Le ski n'est pas le sport le plus accidentogène

Cette campagne s'ouvre au moment où le bulletin des statistiques et études du ministère des Sports rend publique la dernière enquête disponible sur les accidents liés à la pratique des activités physiques et sportives, portant sur des données recueillies en 2010. On y apprend notamment que 9% des personnes de quinze ans et plus interrogées ont déclaré avoir été victimes d'un accident pendant la pratique d'une activité physique ou sportive (APS) au cours des douze mois qui ont précédé l'enquête. 6% des femmes ont subi un tel accident, contre 13% des hommes. Quant à la tranche d'âge la plus touchée, il s'agit des 15-29 ans : 18% des personnes interrogées ont été accidentées, contre 9% chez les 30-49 ans et 5% chez les plus de 50 ans.
Le sport le plus touché par les accidents est de très loin le football : 13% des pratiquants ont été accidentés. Arrivent ensuite le tennis et le vélo utilitaire (en ville), avec 6% d'accidentés ; le footing (4%) ; la musculation et le jogging (3%) ; le ski alpin, le VTT de loisir, la randonnée en montagne et la marche utilitaire (2%).

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle