Parole de Pays : un festival multiculturel pour sauvegarder la mémoire du territoire

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Développement économique

Meurthe-et-Moselle

Des événements organisés avec des bénévoles de tous âges et de toutes catégories sociales, sous la responsabilité de professionnels, rassemblent la population de la communauté de communes de Colombey et du Sud Toulois (Meurthe-et-Moselle) autour d'un "esprit de pays" qui lui donne une identité culturelle. Chaque année, un nouveau projet collectif est réalisé autour d'un public toujours plus nombreux. La Drac, le conseil général et la direction jeunesse et sports soutiennent également ces manifestations.

Au départ...

Depuis plusieurs années, la communauté de communes mène une politique de développement culturel volontariste. A l'origine de cette politique : une prise de conscience progressive de plusieurs acteurs du territoire (une compagnie théâtrale locale, le réseau de lecture publique, des élus) et une volonté de collecter, de préserver et de valoriser la mémoire du pays. L'idée d'organiser des manifestations culturelles se dessine peu à peu, afin de "créer du lien social, ouvrir le territoire à la culture et apporter une dynamique à la vie des villages".

En cours de route...

La communauté de communes choisit de collecter la mémoire du pays, sous toutes ses formes (photos, vidéos, sons, fichiers informatiques), en faisant appel aux bonnes volontés locales pour constituer une banque de données. Des rencontres, des "couarails" réunissant de nombreux acteurs du territoire de toutes les catégories sociales et de tous les âges, sont organisés afin de recenser les histoires et les légendes locales, le patrimoine culturel, naturel et industriel passé du territoire. Radio Déclic, la radio locale, est également sollicitée. Des écoles du territoire sont mobilisées. Durant plus d'un an et demi, une collecte de la mémoire collective est réalisée dans six villages, où deux écrivains vont sillonner le pays et aller à la rencontre de la population.
Toute cette richesse collectée, ce patrimoine collectif local, les acteurs souhaitent les partager, les restituer. La communauté décide alors de les placer au coeur d'événements culturels à créer sur le territoire. Quatre festivals multiculturels "Parole de pays" sont organisés sur les différents secteurs de la communauté, retraçant chacun une partie de la mémoire du territoire.
En 1999, Parole de pays prend la forme d'un circuit de découverte sur la mémoire du pays : deux cents à trois cents personnes du territoire empruntent les deux autocars mis à disposition à cet effet.
En 2000, après la tempête de 1999, une Fête de l'arbre est organisée dans la forêt de Pleuvezain. Elle réunit de nombreux artistes : conteurs, peintres, chanteurs, musiciens, conférenciers, plasticiens, comédiens, sculpteurs. Entre autres événements, des enfants et des représentants de chaque commune du territoire font une plantation d'essences rares qui seront le symbole de la forêt du troisième millénaire.
En 2001, "Six villages en lumière" offre six événements nocturnes organisés dans autant de villages durant plusieurs jours. La communauté enregistre près de 12.000 passages sur toute la durée de la manifestation. Chaque village définit un thème en fonction de sa propre histoire : le village d'Ochey choisit l'aviation en raison de la présence d'une base aérienne militaire sur la commune. Au cours des six soirées, chaque commune propose un circuit de découverte d'oeuvres artistiques exprimant le thème choisi. Dans le village de Bagneux, les visiteurs sont invités à découvrir les cent-vingt poules de tailles différentes réalisées durant l'année par des habitants avec l'aide d'un plasticien. Ces oeuvres sont mises en scène par des jeux de lumière dans les différents poulaillers du village.
En 2003, la manifestation Parole de Pays, 1.000 poèmes réunit 4.000 personnes sur le site du fort de Villey-le-Sec. Elle met en scène des textes et des poèmes écrits par des habitants, à l'invitation de la communauté, en utilisant différents supports culturels : pièce de théâtre, exposition, conte.

Les moyens mobilisés et les partenaires...

La coordination de cette action est assurée par la commission Culture et par l'agent de développement de la communauté. Elle a mobilisé également des intervenants professionnels (écrivains, directeur artistique) et de nombreux bénévoles. Les communes qui ont accueilli les différentes manifestations ont assuré l'organisation technique et logistique en collaboration avec le directeur artistique.
Les frais d'investissement et de fonctionnement engagés sont essentiellement la rémunération des nombreux artistes qui sont intervenus pendant la préparation et l'animation des journées Parole de pays, les frais de matériels et les frais de communication.
Pour la collecte des données comme pour l'organisation des manifestations, trois principaux partenaires financiers ont été mobilisés : la direction régionale de l'action culturelle de Lorraine, le conseil général de Meurthe-et-Moselle dans le cadre d'une convention de développement culturel, la région et la direction départementale de la jeunesse et des sports dans le cadre du contrat éducatif local.

Pour quels résultats...

Le premier événement Parole de pays en 1999 a mobilisé deux cents à trois cents personnes. Deux ans plus tard, le festival "Six villages en lumière" a accueilli plusieurs milliers de personnes. Ces chiffres traduisent l'ampleur progressive qu'a pris cette manifestation. Mais cette action a aussi renforcé "l'esprit de pays", c'est-à-dire l'appropriation par les habitants de l'histoire de leur territoire.

Et aujourd'hui ?

Un cinquième événement Parole de pays est envisagé en 2006 sur le thème de la mémoire ouvrière.

Thomas Bailly, chargé de mission au centre permanent d'initiatives pour l'environnement de la Moyenne Montagne vosgienne

Le conseil des élus

"Pour réussir une telle démarche, il faut s'entourer de personnes compétentes (un directeur artistique), s'appuyer sur ce qui a déjà été réalisé précédemment et aussi s'engager en tant qu'élu. Dans la culture, on ne voit jamais ce qui reste. On a des difficultés à quantifier les effets sur le territoire. Mais on peut observer que ces événements rassemblent les habitants d'un territoire autour d'une identité de pays."

Communauté de communes du Pays de Colombey et du Sud-Toulois

Nombre d'habitants :

11500

Nombre de communes :

39
6 impasse de la Colombe - BP 12
54170 Colombey-les-Belles
contact@pays-colombey-sudtoulois.fr

Philippe Parmentier

Président

Lionel Guingrich

Agent de développement culturel
Haut de page