Pass sanitaire européen : pourquoi et comment ?

C'est ce jeudi 1er juillet qu'entre en vigueur le pass sanitaire européen. Alors qu'un pass sanitaire est déjà utilisé en France pour l'accès aux grands événements, qu'est-ce qui change au juste ? Quels usages, comment se passe la conversion ?

  • Aujourd'hui, le pass "activités"

Depuis le 9 juin en France, les personnes souhaitant participer à un événement réunissant plus de 1.000 personnes, qu'il soit culturel, sportif ou professionnel (on y a par exemple eu recours pour Roland-Garros ou le salon Vivatech), doivent être en mesure de présenter un pass sanitaire. On peut l'appeler le pass "activités". Ce pass, on le sait, peut témoigner de trois éléments au choix : une vaccination complète, un test ou une preuve de rétablissement. Et peut prendre deux formes : numérique ou papier. Et le numérique, c'est l'application TousAntiCovid ou, par exemple, le PDF du document papier enregistré dans son smartphone. Dans tous les cas, le pass se matérialise par un QR code.

Un résident français souhaitant assister à de grands événements en France pendant l'été et ne comptant en revanche pas se rendre à l'étranger peut tout à fait conserver ce pass-là. L'ancien QR code restera utilisable en France. Si cette personne effectue la conversion vers le pass européen, celui-ci sera également valable pour les grands événements en France.

  • Demain, le pass européen pour voyager

Le nouveau pass sanitaire européen qui entre en vigueur ce jeudi 1er juillet sera donc utile pour les résidents français souhaitant se rendre dans un autre pays de l'Union européenne… et, réciproquement, pour les étrangers européens souhaitant venir en France. Appelons-le le pass "frontières". Lequel pourra évidemment être aussi utilisé par les touristes européens venant en France et qui, une fois ici, souhaiteront assister à un grand événement, tel qu'un festival par exemple.

Ce pass européen sera lui aussi matérialisé par un QR code. Depuis le mois de mars, les autorités des États membres de l'UE ont travaillé sur ce chantier avec la Commission européenne. L'enjeu était de permettre une "interopérabilité" des pass entre les pays, d'avoir "les mêmes outils et la même confiance", résume-t-on au cabinet de Cédric O. Et donc concrètement, lors des passages de frontières, notamment dans les aéroports, de ne pas avoir à se poser la question de l'authenticité des documents produits (autrement dit d'éviter la fraude). Mais, aussi, de faciliter la gestion des flux (contrôler un QR code prend 3 secondes, contre parfois plusieurs minutes pour un document écrit attestant d'un test négatif par exemple).

Les États membres se sont donc mis d'accord sur "un format commun et sécurisé" (jusqu'à présent donc, chaque pays avait son propre format) et sur de grandes "règles communes" (accepter les mêmes trois types de preuve : vaccination, test, rétablissement). En sachant toutefois que certaines règles restent aux mains des États membres et peuvent évoluer. Les cabinets en charge de ce dossier interministériel (Numérique, Transports, Europe, Intérieur…) conseillent donc aux voyageurs français de se renseigner sur les règles qui prévalent dans le pays de destination, notamment sur le site diplomatie.gouv.fr.

  • Comment l'obtenir

Le pass sanitaire européen est d'ores et déjà disponible en France, depuis le 25 juin. Les personnes possédant un certificat de vaccination peuvent le récupérer sur attestation-vaccin.ameli.fr et celles possédant un certificat de test sur sidep.gouv.fr. Cette opération est à réaliser y compris par les personnes qui disposent déjà d'un QR code au format français sur leur certificat et souhaitent voyager, afin de le convertir au format européen.

En revanche, pour les personnes ayant déjà téléchargé leur QR code au format français dans l'application TousAntiCovid, la conversion pourra se faire directement dans l'application, en deux clics, dès le 1er juillet.

Enfin, les personnes ne possédant ni smartphone ni accès à un ordinateur pourront se rendre auprès d'un médecin ou autre professionnel de santé pour que celui-ci récupère et imprime pour elles le pass au format papier.

 

Téléchargements

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle