Anne Lenormand

Environnement/Tourisme - Pavillon bleu 2016 : 170 communes lauréates

Environnement

Energie

Tourisme, culture, loisirs

Le Pavillon bleu va flotter cette année dans 170 communes candidates à cette distinction, représentant au total 400 plages et 98 ports de plaisance, soit un record absolu pour la France, ont annoncé les organisateurs de la démarche à l'occasion de la cérémonie de remise du label le 18 mai à l'Hôtel de région de Montpellier. Depuis 1985, la Fondation pour l'éducation à l'environnement promeut ce label qui entend accompagner les communes littorales et continentales ainsi que les ports de plaisance dans la sensibilisation et l'éducation à l'environnement des usagers sur leur lieu de vacances.
Alors que certains lauréats fêtent leur 29e labellisation, les jurys français et international ont retenu cette année 13 nouveaux candidats : 3 ports – Marina Bas du Fort, en Guadeloupe, Saint-Florent, en Haute Corse, et le Yachting Club Pointe Rouge, dans les Bouches du Rhône - et 12 communes (dont 7 continentales). Ces communes nouvellement labellisées sont Ambrugeat/Meymac (Corrèze), Chambon-sur-Lac (Puy-de-Dôme), Embrun (Hautes-Alpes), La Seyne-sur-Mer (Var), Lusigny-sur-Barse (Aube), Marignane (Bouches du Rhône), Murol (Puy-de-Dôme), Rousset (Hautes-Alpes), Saint-Just-d'Ardèche (Ardèche), Saint-Palais-sur-Mer (Charente-Maritime), Salles-Curan (Aveyron) et Trébas-les-Bains (Tarn).
Les communes continentales sont de plus en plus représentées dans le palmarès : 53 reçoivent le label cette année, soit près d'un tiers des communes labellisées. Avec 55 lauréats, la région Paca arrive en tête de l'édition 2016, suivie de la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, qui compte 52 lauréats. Le Pavillon bleu se refuse en revanche à préciser quels lauréats ont perdu leur label. En 2015, il avait été décerné à 166 communes représentant 396 plages et 97 ports de plaisance maritimes et continentaux (à l'intérieur des terres).
Pour remplir les critères du Pavillon bleu, les plages doivent notamment présenter une eau de baignade de "qualité excellente" avec cinq contrôles par saison, disposer d'un point d'eau potable, de poubelles sur la plage, d'une collecte sélective d'au moins trois types de déchets et avoir mis en place des actions d'éducation à l'environnement. Pour les ports, les critères concernent la prévention des pollutions et le traitement des déchets, ainsi que le traitement des eaux usées des bateaux, des boues de dragage ou des liquides polluant les cales.
Le Pavillon bleu est aujourd'hui présent dans 49 pays sur tous les continents et plus de 4.000 sites devraient recevoir le label pour l'été 2016.
 

Rénovation thermique des bâtiments publics

Une priorité du Grand Plan d’Investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres.

Haut de page