Pédagogie sur la "culture du risque" dans la Somme (80)

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Somme

Les terribles inondations du printemps 2001 dans le département de la Somme ont, entre autres, permis de souligner l’insuffisance d'une "culture du risque". Le conseil général tente d'y remédier aux côtés de l'Institut français des formateurs risques majeurs et protection de l'environnement (Iffo-RME). Par exemple, un livret pédagogique a été diffusé aux élèves de cinquième avec une brochure spécifique au département de la Somme.

138 communes touchées, 1.400 maisons endommagées, plus d'un millier de personnes évacuées sur les 569.800 habitants du département de la Somme... La catastrophe qui s'est produite au printemps 2001 a profondément marqué les esprits. Une commission d'enquête parlementaire a mis en lumière le défaut d'entretien des rives du fleuve et de ses affluents ainsi que l'absence de culture du risque. D'importants travaux ont donc été réalisés. Parallèlement, un travail d'éducation préventif a été mené dans les 50 collèges publics du département auprès de tous les élèves de cinquième. La culture du risque doit se construire dès le plus jeune âge et c’est pour cette raison que l’éducation aux risques majeurs est une priorité.

Un livret pédagogique et une brochure spécifique du conseil général

Dès 2005, l'Iffo-RME a mobilisé des formateurs de son réseau pour concevoir un livret, intitulé "Les risques majeurs et moi" destiné aux jeunes des collèges. Le principe pédagogique est de mettre l’élève au cœur de la problématique en partant du plus local jusqu’au plus général : faire découvrir la carte des risques majeurs de sa commune et de son département, pour en venir au plan particulier de mise en sûreté (PPMS) de son établissement scolaire puis au plan communal de sauvegarde (PCS). Les collégiens sont également sensibilisés aux risques majeurs présents sur le territoire français et dans le monde, ainsi qu'aux métiers liés à la prévention et à la gestion de crise.

Après avoir été testé auprès de plusieurs classes, ce livret a été massivement diffusé dans la Somme en 2009 grâce à un partenariat entre l’Education nationale et la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Picardie (Dreal). Le conseil général a accompagné cette action en finançant une brochure de cinq pages qui présente les risques majeurs dans le département. "Si certains élus ont parfois été réticents à ce projet par crainte d’effrayer la population, l’opération a cependant bien fonctionné et l’idée qu’il ne faut plus être pris au dépourvu fait son chemin", témoigne la vice-présidente de l’Iffo-RME. La brochure du conseil général utilise le même graphisme et les mêmes personnages que le livret de l’Iffo-RME. Jugée positive, l'expérience a été étendue, en particulier, à l’académie de Lille l’année suivante. En France, à ce jour près de 57.000 livrets ont été diffusés.

Accompagner et aider à l’utilisation du livret collégiens et enseignants

Au-delà des supports de communication que sont le livret et la brochure, l’IFFO-RME a créé deux sites internet. Le premier, réalisé par l’équipe de formateurs "Risques majeurs éducation" de l’académie de Clermont-Ferrand avec l’aide de la Dreal Auvergne, s’adresse aux collégiens. Il les aide à répondre aux questions qui émaillent les 14 fiches du livret. Le second, réalisé par l’Iffo-RME, propose aux enseignants des ressources en ligne pour répondre aux exercices et prolonger le travail avec les élèves. Il leur est également demandé de participer à l’évaluation du livret et des sites internet.

Luc Blanchard / Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Conseil général de la Somme

Nombre d'habitants :

570000

Nombre de communes :

782

43, rue de la République- B.P. 32615
80026 Amiens cedex 1

Eric Jacquy

Relations presse

Danièle Bazin

Vice-présidente de l'IFFO-RME
Haut de page