Nord

PNR Scarpe-Escaut et Education nationale agissent ensemble pour l'éco-citoyenneté (59)

Environnement

Energie

La question de l’éducation est dans les gènes du PNR Scarpe-Escaut. Des partenariats noués depuis une trentaine d’années avec l’Education nationale bénéficient aujourd’hui à plus de 20.000 enfants par an.

Premier parc naturel régional créé en France en 1968, le PNR Scarpe-Escaut est né de la volonté des élus de préserver la forêt de la très forte pression humaine. Avec ses 55 communes et ses 200.000 habitants, il est le PNR le plus densément peuplé de France. Constitué en son cœur de forêts et de zones humides, il recèle également des paysages hérités de l’ancien bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, aujourd’hui inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.
Depuis sa création, il cherche à impliquer les habitants, et ce dès leur plus jeune âge, dans une démarche qui ne s’appelait pas encore éco-citoyenne. "Notre but est de faire prendre conscience aux enfants qu’ils habitent dans un territoire sensible et qu’ils interagissent avec ce territoire", explique la responsable du pôle Mobilisation éco-citoyenne, Agnès Lavergne. Quelques exemples des atouts d’une coopération approfondie entre un territoire et l’Education nationale.

D’une animation nature à la journée à des projets annuels de territoire

Tout est parti d’Objectif Nature, un dispositif d’animations-nature à la journée créé il y a trente ans sur le territoire du PNR Scarpe-Escaut, en lien avec l’Education nationale. Il est aujourd’hui porté par la Fédération Espaces naturels régionaux, il concerne chaque année, près de 1.000 classes, soit environ 20.000 élèves de la maternelle à la 6e section d'enseignement général et professionnel adapté (Segpa) de toute la région Nord-Pas-de-Calais.
Pour aller encore plus loin et impliquer davantage les écoles du territoire autour de projets pédagogiques à l’année, les liens entre le PNR et l’Education nationale se sont renforcés. Depuis 2006, une convention lie l’inspection académique du Nord et le PNR, renforçant ce dernier dans son rôle de "laboratoire" pour l’apprentissage de l’éco-citoyenneté. Objectif : faire connaître les ressources pédagogiques du PNR aux enseignants et venir en appui des projets d’éducation au territoire pilotés par ces derniers.

Chaque année, une quinzaine de projets scolaires accompagnés

En application de la convention, le partenariat s’est notamment concrétisé par l’appel à projets scolaires intitulé "Là où je vis, là où j’habite… J’agis !".
Deux fois par an, le comité de pilotage rassemblant les représentants des 12 circonscriptions de l’Education nationale et du PNR se réunit pour déterminer les thèmes annuels de l’appel à projets, les moyens mis à disposition et sélectionner les actions des classes qui bénéficieront d’une aide : observation et action en faveur des paysages, recensement des nids d’hirondelles, préservation des zones humides, jardins naturels, alimentation durable…
Un binôme composé d’un conseiller pédagogique de l’Education nationale et d’un agent du PNR rencontre chaque enseignant dont le projet a été retenu pour un accompagnement sur mesure tout au long de l’année. Des formations sur le thème sélectionné sont proposées aux enseignants. L'Education nationale finance les formateurs et les heures aux enseignants.
"Avec un budget de 3.000 euros par an en moyenne, la démarche a permis d’accompagner 13 à 20 projets par an, soit plus de 8.000 élèves entre 2006 et 2015, ainsi que plus de 250 enseignants différents."

Le PNR, partenaire naturel pour l’éducation au territoire

Développer l’éducation au territoire implique la participation des enseignants et la mobilisation de réseaux d’acteurs locaux de l’éducation, de la culture, du social et d’autres professionnels en fonction des sujets thématiques. C’est la valeur ajoutée que peut apporter le Parc pour enrichir les initiatives pédagogiques. "Le partenariat avec l’Education nationale est la garantie de qualité d’un point de vue pédagogique", indique la responsable. Réciproquement, le parc a développé au fil du temps, avec son équipe d’animation et l’Education nationale, des outils pédagogiques : mallettes pédagogiques, jeux, CD, fiches pédagogiques, posters interactifs (voir le lien). Ce partenariat a atteint une forme d’aboutissement avec le projet sur l’alimentation durable qui rencontre un franc succès.

Alimentation durable : projet fédérateur
A la rentrée scolaire 2014, une conseillère pédagogique a proposé le thème de l’alimentation durable comme projet de circonscription. Grâce à implication des enseignants, 15 classes de la circonscription de Valenciennes-Saint-Amand se sont déclarées participantes. Une formation a été mise en place. Les 15 projets menés sur l’année vont contribuer à créer un recueil d’expériences ainsi qu’un outil pédagogique collectif sous la forme d’un jeu. Celui-ci sera testé auprès des 11 autres écoles participantes dans d’autres circonscriptions, puis déployé sur l’ensemble du territoire du PNR. Une contribution essentielle au projet global "Nos p’tites fabriques d’ici !", dédiées à la gouvernance alimentaire territoriale.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Parc Naturel régional Scarpe-Escaut

Maison du Parc, 357, rue Notre Dame d'Amour
59230 Saint-Amand-les-Eaux
03 27 19 19 70
Nombre d'habitants : 200000
Nombre de communes : 55
Nom de la commune la plus peuplée : Valenciennes (43387 hab.)

Erick Charton

Président

Agnès Lavergne

Responsable du Pôle mobilisation éco-citoyenne
a.lavergne@pnr-scarpe-escaut.fr
Haut de page