Pour s'inscrire sur les listes électorales, les Nantais profitent... du bus

Publié le
dans

Loire-Atlantique

C'est la dernière ligne droite avant la clôture des inscriptions sur les listes électorales, le 31 décembre. Pour battre le rappel et faciliter les inscriptions, la mairie de Nantes a remis en service un bus qui accueille les personnes non inscrites à ses points d'arrêt.

Pas moins de trois élections, cantonales, régionales et européennes, rythmeront la vie des Français au premier semestre 2004, après une année 2003 plutôt calme du côté des scrutins. Si les candidats ont encore quelques mois devant eux pour affûter leurs arguments et soigner leur image, les citoyens n'ont plus que jusqu'au 31 décembre pour être prêts à voter. Or, combien réaliseront au mois de janvier ou, pire, le jour du scrutin, qu'ils ne peuvent pas voter, faute de s'être inscrits sur les listes électorales ?
Les Nantais, eux, auront été prévenus. Durant tout le mois de décembre, des affiches placardées aux quatre coins de la ville leur rappelleront leurs devoirs civiques : "Etes-vous inscrit ?". A l'origine de cette campagne d'information, la municipalité, qui n'a pas lésiné sur les moyens. Elle a investi 30.000 euros dans une panoplie publicitaire : affichettes, spots radio, cartes postales, etc. Mais informer ne suffit pas toujours à déclencher le réflexe citoyen. Il faut aussi aider les individus dans leurs démarches. C'est le but du numéro vert, 0800 01 90 00, accessible du lundi au vendredi pendant la journée. En appelant ce numéro, les Nantais peuvent obtenir les renseignements dont ils ont besoin pour leur inscription. Mais en aucun cas, ils ne peuvent s'inscrire par téléphone. Car pour voir son nom sur les cahiers d'émargement le jour J, il faut fournir une pièce d'identité et un justificatif de domicile.

Une petite mairie mobile

Pour accomplir cette démarche, les Nantais doivent d'ordinaire se rendre en mairie centrale ou en mairie annexe. Afin de leur faciliter les choses, la mairie a décidé en 1994 de remettre en service un bus, avec l'idée d'aller à la rencontre des citoyens. Durant tout le mois de décembre, le bus civique sillonnera les quartiers. Cette "petite mairie mobile" s'arrêtera deux jours au même endroit, l'après-midi du premier jour jusqu'à 19 heures et la matinée du second, pour donner aux gens le temps de préparer les pièces nécessaires. "Nous avons ciblé les quartiers où le taux d'inscription est le plus faible", souligne Jean-Louis Colombani, coordinateur de la campagne de communication à la mairie.
Quelques jours avant le passage du bus dans un lieu, les agents de l'atelier municipal posent des banderoles pour prévenir les passants et les habitants. Au jour dit, le bus est reconnaissable à sa couleur bleue et à l'affiche de la campagne reproduite sur l'un de ses flancs. A son bord, deux agents accueillent les usagers. Ils ont à leur disposition une photocopieuse, mais pas d'ordinateur. Un groupe électrogène silencieux leur fournit l'électricité. Les arrêts, qu'il s'agisse de places, de carrefours ou de restaurants universitaires, ont été choisis pour leur fréquentation.

Le vademecum des élections

Les années précédentes, la tournée du bus était plus précoce. Mais en 2003, le service des élections a voulu tout miser sur le mois de décembre, qui voit affluer la foule des retardataires les tout derniers jours. Avec les élections de 2004, les inscriptions enregistrées cette année dans le bus devraient être plus nombreuses que les 168 recensées en 2002. Les principaux concernés ne seront pas les jeunes de dix-huit ans, puisqu'une loi d'octobre 1997 a rendu leur inscription automatique. Quelques-uns viendront sans doute vérifier que leur nom figure bien sur les listes. Monteront dans le bus en majorité les personnes qui ont changé d'adresse et celles qui se sont installées à Nantes au cours de l'année. A l'intérieur du véhicule, un petit guide gratuit sur le vote et les différents scrutins leur sera remis. Reste que les mêmes personnes devront penser à se déplacer le jour des élections, car cette fois le bus civique ne sera plus là !

Thomas Beurey / EVS Conseil pour Localtis

La campagne de communication en détail

Pour que les Nantais pensent à s'inscrire sur les listes électorales, la mairie a déployé un très large éventail d'outils :

- de grandes affiches sur les réseaux municipaux (2 m2 et 8 m2) ;
- 500 affichettes dans 250 emplacements (lieux publics, lycées, établissements universitaires, grandes écoles, centres de formation, etc.) ;
- des messages radiodiffusés ;
- des cartes postales mises à disposition dans les lieux publics, les lieux culturels, les établissements d'enseignement supérieur, les restaurants, les bars, les brasseries, les établissements sportifs, etc. ;
- de l'information sur les journaux lumineux ;
- des écrans graphiques de 8 m2.

Les Nantais peuvent aussi obtenir des renseignements :

- en composant le numéro vert 0800 01 90 00 ;
- à partir du site de la mairie de Nantes ;
- sur le serveur Minitel 3615 Nantes ;
- en écrivant un e-mail au service des élections de la mairie.

Inscription sur les listes électorales : qui est concerné ?

A Nantes, en 2002, 3.815 personnes se sont inscrites sur les listes électorales, un total qui s'élève à 5.493 si l'on tient compte des inscriptions automatiques. Parmi elles, 168 ont été enregistrées dans le bus.
Il a pu s'agir :
- des personnes qui ont changé d'adresse et des nouveaux arrivants ;
- des jeunes qui ont eu 18 ans en 2003 ou qui auront cet âge au 29 février 2004 ; ils sont inscrits automatiquement. Toutefois, certains ont pu changer d'adresse et de fait ne pas être inscrits. En 2002, 41 jeunes sur 2.176 étaient dans ce cas à Nantes ;
- des personnes venant d'acquérir la nationalité française ;
- des ressortissants de l'Union européenne, puisqu'ils peuvent voter aux élections européennes.

Au 1er mars 2003, 171.619 personnes étaient inscrites sur les listes électorales à Nantes.

Aller plus loin sur le web


Dossier de la mairie de Nantes concernant l'inscription sur les listes électorales (à voir notamment, le détail de tous les lieux de passage du bus civique et le visuel de la campagne).
http://www.nantes.fr/mairie/art_455.asp
 
Campagne d'inscription nationale sur les listes électorales (initiative du ministère de l'Intérieur et du Cidem).
http://www.cidem.org/cidem/index.html
 
Dossier sur les élections du ministère de l'Intérieur.
http://www.interieur.gouv.fr/rubriques/b/b3_elections

Haut de page