Bas-Rhin

Pour valoriser le patrimoine culturel en milieu rural : mutualiser la conservation (67)

Tourisme, culture, loisirs

Mutualiser la conservation de 16 sites et musées. Telle a été la solution mise en place il y a vingt ans par le parc naturel régional des Vosges du Nord pour mettre en valeur un patrimoine archéologique et culturel fort important. Encore très rare en France, ce dispositif de conservation commune a notamment permis le classement de sept sites sous le label Musée de France. En 2014, ce dispositif, resserré sur dix musées, ainsi que sa gouvernance continuent d’évoluer.

Sur le territoire du parc naturel régional des Vosges du Nord (syndicat de coopération pour le parc / Sycoparc, 113 communes et 83.000 habitants), plus de 30 châteaux forts, forteresses et citadelles côtoient des sites comme le musée du Pétrole de Merkwiller-Pechelbronn où fut extrait l’or noir pour la première fois en Europe. Poussé par les acteurs de la culture du territoire, le Sycoparc a cherché à valoriser davantage ces richesses archéologiques et culturelles en vue de développer l’attractivité touristique du territoire. "Compte tenu de la configuration de notre territoire rural, composé essentiellement de petites communes, il est très vite apparu indispensable de regrouper les forces pour nous donner les moyens de gérer un patrimoine d’une telle ampleur", rappelle Éric Brua, directeur du Sycoparc. D’où la décision des élus du parc de mettre en place un dispositif de conservation commune pour une trentaine de sites.

Instances spécifiques pour définir les projets, identifier les besoins et répartir les moyens

"Le bon fonctionnement de ce dispositif est étroitement lié à sa gouvernance, qui doit permettre de répartir le temps des équipes de conservation en fonction des projets et des besoins des sites", souligne le directeur du Sycoparc. Pour ce faire, chaque site (associations et élus locaux), avec l’aide de l’attaché de conservation-référent, établit une programmation triennale. Celle-ci est soumise à l’approbation du comité de pilotage, présidé par un élu du Sycoparc et composé des gestionnaires de sites (communes et communauté de communes), associations et partenaires (Drac, départements, régions). L’exécution des programmes, quant à elle, est supervisée par un comité de suivi de gestion qui réunit tous les deux mois les personnels de la conservation, élus et le directeur du parc.

Les personnels de conservation, entre accompagnement des sites et missions collectives

Les personnels du Sycoparc, constitués de trois attachés de conservation d’un demi-équivalent temps plein (ETP) en charge de la régie des collections et de la gestion informatique, ainsi que de 1,5 temps plein en charge des inventaires et du récolement, sont mis à disposition des musées et des sites en fonction des besoins ainsi définis et validés. En moyenne, chaque attaché consacre une quarantaine de jours par an à l’accompagnement quotidien des trois ou quatre sites les plus importants qui sont mis sous sa responsabilité, autant à l’organisation d’événements tels que les expositions temporaires sur différents sites, et le reste à des missions collectives. En 2014 par exemple, une étude est en cours sur la création d’une stratégie commune de l’accueil et des boutiques.

En 2014 : une convention-cadre pour clarifier le partage des responsabilités

Reste que le partage des responsabilités entre les diverses parties prenantes est parfois compliqué. "Les représentants des associations locales de bénévoles mues par leur passion peuvent avoir du mal à accepter l’intervention des attachés de conservation, dont le rôle consiste à définir les modalités de gestion des collections selon des règles de droit, précise le directeur. Cependant, une fois qu’ils en perçoivent l’intérêt, leurs réticences s’apaisent, et c’est tant mieux parce que la conservation commune ne remplace en aucune façon le rôle des associations qui sont parfois propriétaires des collections." Dans cet esprit, une convention-cadre est en cours d’élaboration en 2014 en vue de clarifier les relations et fixer des règles communes à tous. Sur chaque site, ce document-cadre sera cosignée par le propriétaire des lieux (en général la commune ou l’intercommunalité), l’association locale gestionnaire des collections, et le directeur du parc. Avec si besoin des accords spécifiques tenant compte de particularités.

Hubert Walter, élu du Sycoparc, a une opinion équilibrée et positive sur ce dispositif de conservation commune mis en place par le Sycoparc : "Bien sûr, quand on mutualise, il faut accepter de partager la gouvernance, mais les effets bénéfiques sont supérieurs aux inconvénients. En répartissant les coûts de la conservation, ce dispositif a permis à notre musée du Fer d’obtenir le label Musée de France que nous souhaitions depuis longtemps." Outre les avantages financiers et l’expertise qu’elle procure, la conservation commune permet de porter un regard transversal sur le patrimoine culturel et de faire évoluer l’offre en déployant des plans d’actions communs. Le but ultime étant toujours de mettre en valeur le patrimoine pour développer l’attractivité touristique.

Victor Rainaldi pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

 

  Financement du dispositif
Le parc s’étendant sur deux départements (Bas-Rhin et Moselle) et deux régions (Alsace et Lorraine), chacune de ces institutions, le ministère de la Culture et de la Communication, ainsi que les communes et les intercommunalités, participent au financement du dispositif pour un montant annuel total de 220.000 euros en 2014. La répartition du financement au niveau local est répartie en fonction du nombre d’entrées dans chaque site et du nombre d’habitants de la commune où ils sont situés.

Contact(s)

Parc naturel régional des Vosges du Nord (Sycoparc)

Maison du Parc Le Château, BP 24
67290 La Petite Pierre
contact@parc-vosges-nord.fr
Nombre d'habitants : 83000
Nombre de communes : 113
Nom de la commune la plus peuplée : Reichshoffen (5500 hab.)

Hubert Walter

Vice-président, président du comité de pilotage de la conservation mutualisée
hubert.walter@reichshoffen.fr

Eric Brua

Directeur
e.brua@parc-vosges-nord.fr

Accompagnement pour l'élaboration d'une stratégie territoriale

Accompagner l’élaboration d’un plan d’action territorial pour transformer vos ambitions en projets durables.

Haut de page