Anne Lenormand

Environnement - Qualité des eaux de baignade en Europe : la France à la traîne

Environnement

Energie

Europe et international

Tourisme, culture, loisirs

Les vacanciers pourront nager sans risques cet été sur 95% des quelque 21.000 sites de baignade contrôlés de l'Union européenne, selon le dernier rapport de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE) qui se fonde sur des prélèvements faits courant 2014 et inclut cette année des données sur la Suisse et l'Albanie. Le précédent chiffrait à 94,7% les eaux de baignade du territoire de l'UE répondant aux normes de qualité minimales fixées par la législation européenne. Cet état des lieux est fourni par les États, qui mesurent la présence des bactéries provenant des eaux usées et du bétail susceptibles de provoquer vomissements et diarrhées. Mais cette évaluation ne prend pas en compte la pollution préjudiciable au milieu naturel.
La proportion des eaux de baignade "d'excellente qualité" est de 83%, en très légère progression par rapport à l'année précédente, indique l'AEE. Six pays européens sont nettement au-dessus de ce seuil d'excellence. Tous les sites de baignade à Chypre, au Luxembourg et à Malte présentent une eau jugée d'excellente qualité. Ces trois pays sont suivis par la Grèce (97% des sites), la Croatie (94%) et l'Allemagne (90%).
A contrario, moins de 2% de la totalité des sites présentait une eau de qualité insuffisante, le plus grand nombre se répartissant entre l'Italie (107 sites), la France (105) et l'Espagne (67 sites).
La qualité des eaux, des lacs et rivières reste en recul sur celle des mers, mais s'améliore : elle est "excellente" pour 78,2% des eaux de baignades intérieures, soit 1,6 point de plus que l'année dernière, et 91% répondent au moins aux normes minimales. En matière d'eaux intérieures, ce sont l'Espagne, l'Irlande, les Pays-Bas et la France qui enregistrent le pourcentage le plus élevé de sites à problèmes.
En bord de mer, 85,5% des sites offrent des eaux excellentes. La Croatie, Malte, Chypre, la Grèce, le Portugal et l'Italie font mieux, devant l'Espagne (85,6%). La France est à la traîne avec un taux d'excellence de 77,3%. Globalement, près de 97% des sites satisfont aux normes minimales. En proportion, les rivages scandinaves et baltes comptent le plus de zones rouges.
 

Rénovation thermique des bâtiments publics

Une priorité du Grand Plan d’Investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres.

Haut de page