Pyrénées-Atlantiques

Rucher municipal du côté de Pau (64)

Environnement

Energie


A Billère, l’une des communes de la communauté d’agglomération Pau-Pyrénées, cinq ruches municipales ont été implantées depuis 2011. C’est le service des espaces verts qui les entretient.
 

L’implantation d’un rucher municipal par la ville de Billère (14.000 habitants), l’une des 14 communes de la communauté d’agglomération Pau-Pyrénées (150.000 habitants) s’explique d’abord par la forte volonté de la municipalité de prendre soin de l’écosystème local même en ville. L’initiative s’inscrit dans le schéma du parc naturel urbain développé par la communauté d’agglomération.
En outre, dans la région la lutte contre la prolifération du frelon asiatique - qui prend les abeilles pour proies - est une réelle préoccupation. "Les abeilles constituent un marqueur important de la biodiversité", explique l’adjoint au maire de Billère, chargé du développement durable local, Jean-Claude Liquet.
L’enjeu consiste à maintenir la pollinisation, et donc la biodiversité, en préservant l’équilibre fragile entre ville et nature.

Ruches mises en place avec des ateliers jeunes et gérées en régie

L’opération est entièrement pilotée en régie municipale par le service des espaces verts. A son lancement, en 2011, les quatre premières ruches ont été fabriquées et mises en place avec les ateliers jeunes d’un centre d’animation. Depuis, les ruches sont entretenues chaque semaine par un élagueur de l’équipe municipale passionné d’apiculture.
Après une attaque des premiers essaims par le frelon asiatique qui les a décimés, trois autres essaims ont été récupérés et installés, en 2012. Une cinquième ruche a été mise en place en 2013, en même temps qu’un système de protection anti-frelons (harpe électrique). C’est ainsi qu’en 2014, 60 kg de miel toutes fleurs ont été récoltées sur les cinq ruches. Entre temps, 700 frelons asiatiques ont été piégés et détruits.

Premiers enseignements

Avant d’envisager l’aménagement d’un rucher communal, les initiateurs de celui de Billère recommandent de choisir avec soin son emplacement en tenant compte des distances de sécurité et des règlements préfectoraux. Mais aussi d’anticiper le piégeage du frelon asiatique dès l’installation, afin de réduire les risques de stress des abeilles. Une maintenance d’une à deux heures par semaine est à prévoir, de même que le soutien ponctuel par un spécialiste en apiculture.

Un pot de miel pour chaque nouvel habitant

L’initiative, destinée à sensibiliser le public à l’indispensable présence d’abeilles, a représenté un investissement minime : environ 1.000 euros pour l’achat de ruches, matériel de récolte, pots, et les documents de communication. Des pistes sont en cours pour faire bon usage des récoltes : les pots de miel doivent être commercialisés par un café associatif implanté sur la commune de Billère. La municipalité a aussi le projet d’offrir un pot de miel municipal à chaque nouvel habitant.

Michel Léon,Titres & Chapos pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Commune de Billère

39 route de Bayonne
64140 Billère
05 59 92 44 44
contact@ville-billere.fr
Nombre d'habitants : 14000

Jean-Claude Liquet

Adjoint chargé du développement durable local

Charles Sorce

Responsable Espaces Verts
charles.sorce@ville-billere.fr
Haut de page