Salon Educatec-Educatice : retour sur les temps forts de la deuxième journée

Jeunesse, éducation et formation

A travers son panel d’offres, la Banque des Territoires s’engage en faveur de l’innovation éducative. Qu’il s’agisse de son offre de prêt dédiée aux projets de construction, rénovation et transformation des bâtiments éducatifs (Edu Prêt), d’eCarto, le premier panorama « open data » du numérique éducatif en France ou encore de son rôle d’opérateur des mandats du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) sur l’éducation, la Banque des Territoires accompagne la transition numérique de l’école.

Durant les 3 jours du salon Educatec-Educatice, les équipes de la Banque des Territoires vous donnent rendez-vous sur l’espace « Territoires Apprenants ». Retour sur les principaux temps forts de cette deuxième journée.

Une web radio dédiée à l’innovation éducative 

La parole est donnée aux différents acteurs du numérique éducatif en France (acteurs territoriaux, entrepreneurs, enseignants, Ministère, collectivités, clusters territoriaux...) pour aborder les grands enjeux du secteur, présenter des cas d'usage, décrypter les dernières innovations...

6 talks sont programmés pour cette deuxième journée :

  • Talk « Coding schools : pourquoi faut-il apprendre aux enfants à coder ? »
  • Talk « Anglais, chinois : et si on apprenait les langues en ligne ? »
  • Talk « Logiciels de vie scolaire : du partage d'information à la gestion des datas »
  • Talk « Territoires apprenants et pédagogies innovantes : l'exemple de la Lab School »
  • Talk « Les politiques d'inclusion numérique à l'école : quels leviers pour quels impacts ? »
  • Talk « Programme d'Investissements d'Avenir : la révolution (ou l'évolution) numérique de l'orientation »

Suivez les talks en direct

Retrouvez prochainement tous les podcasts de la web radio.

Table ronde « CDI et vie scolaire : quelles évolutions des espaces scolaires pour quels usages ? »

Animée par Christophe Herlory, expert e-Education de la Banque des Territoires, la table ronde a mis en avant l’évolution des espaces de la vie scolaire. L’enjeu ? Accompagner les élèves dans l’acquisition de compétences numériques, les aider à s’orienter mais aussi permettre à l’École de renouveler la forme de ses espaces scolaires pour permettre de nouveaux usages et de nouvelles formes d’apprentissage.

Plusieurs experts du secteur sont intervenus (Ministère de l’Education nationale et de la jeunesse, IGEN, associations Régions de France, chef d’établissement scolaire) pour présenter différentes pistes de réflexions et projets sur l’aménagement des espaces scolaires.

  • Collège Lab en Meurthe et Moselle

Projet d’investissement d’avenir, le projet de collège lab du collège Vincent Van Gogh est centré sur l’aménagement des espaces scolaires et plus particulièrement celui des salles de classe. Depuis 2018, ce projet a permis le développement des usages du numérique pédagogique mais aussi de développer le travail collaboratif entre élèves et enseignants. L’ambition de ces nouveaux espaces ? Créer une culture et une vision commune pour les enseignants et les élèves.

  • Archi Classe

Ce dispositif a été conçu pour aider les collectivités et les acteurs de l’éducation à intégrer l’usage du numérique à leurs projets de rénovation ou de construction d’établissements. Ce dispositif s’inscrit dans un contexte où la transformation de l’architecture scolaire est de plus en plus nécessaire du fait des nouvelles pédagogies centrées sur les outils et services numériques.

Finalement, les espaces scolaires évoluent avec leur temps.  Il y a dix ans, le CDI n’était pas un lieu suffisamment fréquenté par les élèves et tout l’enjeu aujourd’hui est de donner un nouveau souffle de vie à ces espaces.

Le CDI est un lieu hybride et pédagogique qui doit se mettre au service de l’orientation.

Christophe Herlory, expert e-Education Banque des Territoires

Nous partons des usages pédagogiques pour concevoir des espaces qui répondent aux besoins. Ce travail s’élabore avec tous les acteurs autour de la table pour construire et penser ensemble les espaces de demain.

Christophe Caron, chef de projet Archi Classe, Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse

Table ronde « Nouveaux lieux d’apprentissages, nouveaux liens éducatifs »

Animée par Nicolas Le Luherne, référent Education & Société, Réseau Canopé, les échanges se sont portés autour des nouveaux espaces d’apprentissages. L’émergence des tiers-lieux et des nouveaux espaces d’apprentissage pose la question de l’apprentissage : apprendre autrement et mieux, en dehors de « la Classe » qui n'a désormais plus le monopole de l'apprentissage. Ces espaces d’innovation sociale sont par essence souple d'utilisation à la fois fablab, agora, makerspace. 

La Banque des Territoires mobilise son offre en investissant dans des projets de tiers-lieux, notamment éducatifs, pour que chacun puisse se former au numérique, partout sur le territoire. Elle agit en faveur de territoires plus inclusifs.

Différentes démarches émergent autour des tiers-lieux qui concourent toutes à la même ambition : concevoir, faire vivre et accompagner ces lieux hybrides pour apprendre en dehors de l’école.

  • Qu’est-ce qu’un tiers-lieu ?

C'est avant tout un espace apprenant qui permet de construire, expérimenter et fédère différents acteurs. Les tiers-lieux sont aussi des espaces où des compétences dites "informelles" sont développées telles que la créativité, la collaboration.

En cohérence avec les valeurs de la Banque des Territoires, les tiers-lieux participent à favoriser l'inclusion sur les territoires en créant du lien entre différents acteurs.

A noter que suite à l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Fabriques de territoire » du 11 juillet dernier, 300 tiers-lieux devraient voir le jour. Ces fabriques de territoire s’inscrivent dans le programme « Nouveaux lieux, nouveaux liens », programme interministériel lancé le 17 juin et piloté par la mission Société numérique de l’Agence du numérique.

Finalement la table ronde a mis l’accent sur 3 caractéristiques clés de ces nouveaux lieux d’apprentissages :

  • L'émergence d'une communauté
  • Fédérer autour d’un projet et créer ainsi un véritable écosytème
  • Intégrer ces lieux dans le maillage local

On parle avant tout de configuration sociale, de personnes qui se réunissent pour faire ensemble. 

Christophe Noullez, professeur de collège

Zoom : "Les politiques d'inclusion numérique à l'école : quels leviers pour quels impacts ?"

Dans un contexte où le « tout numérique » s’impose, l’illectronisme concerne pourtant encore un Français sur six.  Des citoyens qui se sentent éloignés de cette transformation numérique des politiques publiques. La Banque des Territoires œuvre donc à l’inclusion numérique au sein des territoires.

Ce talk s’est orienté autour d’une question centrale : comment réduire la fracture numérique ? Pour y répondre, deux intervenants ont pris la parole : Nicolas Turcat, responsable Éducation et inclusion numérique de la Banque des Territoires et Fabrice Badreau, responsable des Partenariats d'image, du Mécénat et du Sponsoring de la MAIF.

La Banque des Territoires est partenaire du MAIF Numérique Tour, un dispositif itinérant d’éducation au numérique. L’ambition ? Sensibiliser aux opportunités et aux risques de l’outil numérique en allant à la rencontre des publics éloignés du numérique, des scolaires et des familles. Comment ça marche ? Un camion sillonne tout le territoire pour proposer des ateliers adaptés à tout public dans une démarche d’inclusion numérique.

Depuis 2017, le dispositif MAIF Numérique Tour c'est :

  • 121 communes
  • 131 étapes
  • 94 696 visiteurs

Dans la lignée de ses actions pour des territoires plus inclusifs, la Banque des Territoires est également partenaire de Simplon.co, un réseau de Fabriques solidaires et inclusives proposant des formations gratuites aux métiers techniques du numérique. Secteur d’avenir, le numérique est une des dernières filiales permettant l’inclusion.

Nous portons la conviction à la Banque des Territoires que le numérique peut être une grande opportunité économique, un levier de développement territorial et d’inclusion sociale. Notre vision du numérique ? Ethique, durable et, bien sûr, inclusif. 

Nicolas Turcat, Responsable éducation, inclusion et services au public de la Banque des Territoires
Haut de page