Elisabeth Torres

Sept entrepreneurs lauréats de la 20e édition du concours Talents BGE de la création d'entreprise

Emploi

La remise des prix de la 20e édition du concours Talents BGE de la création d’entreprise a eu lieu le 23 octobre 2017 à Bercy. Une date qui coïncide avec le lancement par le gouvernement des consultations sur le plan d’actions pour la croissance et la transformation des entreprises. Associé à celles-ci, le réseau BGE compte en profiter pour promouvoir la création d’entreprise sous l’angle de la création de valeur, et plus particulièrement la création d’emplois et de cohésion sociale.

Le 23 octobre 2017, à Bercy, sur 1.500 candidatures issues de toute la France, dont 35 finalistes, 7 entrepreneurs ont été désignés lauréats de la 20e édition du concours Talents BGE de la création d'entreprise. Une occasion pour Jean-Luc Vergne, président du réseau d'accompagnement pour la création d'entreprise BGE, de rappeler combien, par leur diversité, les très petites entreprises (TPE) "jouent un rôle fondamental et créent de la richesse dans les territoires", mais aussi la nécessité de les accompagner afin d'assurer leur pérennité et leur développement.
Le même jour, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, et Benjamin Griveaux, secrétaire d'Etat, avaient lancé les consultations sur le plan d'actions pour la croissance et la transformation des entreprises. BGE fait partie des acteurs sollicités. Ce réseau associatif national d’aide à la création d’entreprises, qui fêtera bientôt ses 40 ans, a engagé en 2017 sur la base de données remontant à 2013, avec le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Cereq), une grande étude auprès de 40.000 chefs d’entreprise accompagnés par BGE.  Son objectif : voir d'où ils viennent et ce qu'ils sont devenus, afin de mettre en évidence les facteurs qui conduisent à la réussite des entreprises et à la création de valeur. Les résultats de cette enquête, attendus pour 2018, pourraient nourrir la réflexion conduite par les pouvoirs publics.

Le concours Talents, un coup de pouce pour les lauréats

Depuis sa création en 1979, BGE a accompagné la création et la reprise de plus de 350.000 entreprises. Fortement ancré dans les territoires, avec 550 lieux d'accueil en région, animés par quelque 900 conseillers, BGE permet la création de 18.000 entreprises par an et accompagne 28.000 chefs d'entreprise dans leur développement.
Son concours Talents, qui a récompensé près de 2.000 entreprises depuis son lancement, a sans conteste un effet "booster" pour les entreprises primées : le taux de pérennité de ces dernières est en effet de 85% à 3 ans, un taux supérieur à la moyenne nationale (70% en moyenne). Aucun critère d'âge n'est requis pour y participer. Dans cette 20e édition, l'âge des finalistes était situé pour 57% d'entre eux entre 26 et 35 ans, tandis que 9% avaient moins de 25 ans, 14% entre 36 et 45 ans, 14% entre 46 et 55 ans. Et sur les 7 prix décernés, 5 l'ont été à des jeunes femmes.
National et régional, le concours Talents a accueilli cette année 1.500 candidatures issues de 12 régions, sur la proposition de partenaires locaux : financeurs, accompagnateurs, incubateurs, services de développement des collectivités… Toutes les thématiques sont acceptées, la diversité des TPE faisant justement leur richesse. Le concours compte 7 catégories de Prix : Prix Développement (doté par le ministère de l'Economie et des Finances), Prix Economie Sociale et Solidaire (doté par la Caisse des Dépôts), Prix Services (doté par le Crédit Agricole), Prix Artisanat (doté par le Crédit Mutuel), Prix Innovation (doté par Bpifrance), Prix Jeune Pousse (doté par LA RAM), Prix Commerce (doté par Ulule), Prix Encouragement (doté par l'Agefiph).

Des projets créateurs de valeur en région

Parmi les projets primés : "Les Franjynes", une entreprise créée à Nice qui propose une alternative aux perruques pour les femmes souffrant d'alopécie, une garde d'enfants sur-mesure, La Forêt Enchantée, en zone rurale, qui a permis la création de huit emplois ou encore une lingerie nouvelle génération qui a raflé deux prix - le Prix Jeune Pousse et le Prix de l'Encouragement -, pour avoir elle aussi apporté une réponse à un besoin de sa région.
Mais, comme l'a rappelé Jean-Luc Vergne, nul besoin d'être primé au concours pour réussir et bénéficier de l'accompagnement de BGE. Celui-ci consiste notamment à mettre à la disposition des jeunes entreprises un outil numérique – BGE Pro – qui permet d'élaborer des scénarios de création d'entreprise. 177.000 business plans ont été élaborés en 2016 grâce à ce dispositif, qui se veut par ailleurs pédagogique. BGE propose aussi un "bureau virtuel", lieu d'échanges et de ressources, qui relaye de nombreuses informations au niveau local.

Haut de page