A Tarbes, le Point parents implique les familles dans la réussite des enfants (65)

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Hautes-Pyrénées

L’expérimentation du Point parents lancée en 2009 se termine fin 2013. A Tarbes, le projet qui fédère de nombreux partenaires a déjà changé le regard des familles sur les institutions, notamment l’école… et réciproquement. Il est pérennisé par la mairie qui a créé deux postes en contrat aidé.

Le Point parents mis en place par la ville de Tarbes (43.000 habitants), s’inscrit dans une initiative plus large qui a mobilisé une vingtaine de villes : il s’agit d’un programme lancé en 2009 par l’Inter-Réseau des professionnels du développement social urbain (IRDS) et ATD Quart-Monde, qui s’intitule "En associant leurs parents, tous les enfants peuvent réussir". Dès le départ, la municipalité de Tarbes a souhaité s’y impliquer. "Cette démarche apporte une aide aux familles qui cherchent des solutions pour mieux remplir leur rôle de parents, notamment dans leurs relations avec l’école, en particulier lorsque les parents ne parlent pas la langue française", explique Gilles Craspay, adjoint au maire en charge de l’éducation. Nous avons été convaincus de l’intérêt de cette démarche et de la qualité des partenaires".

Associer les parents au comité technique de pilotage

Sur le terrain, le projet rencontre également l’adhésion des travailleurs sociaux. Deux d’entre eux deviennent co-pilotes pour le mettre en œuvre sur le terrain : la coordonnatrice du Réseau de Réussite Scolaire 65 de l’Education nationale, et une animatrice au sein d’une association gestionnaire du foyer de jeunes travailleurs en charge de l’animation jeunesse dans un quartier sensible de Tarbes. Début 2009, les deux animatrices lancent une concertation avec les acteurs locaux, notamment, le contrat urbain de cohésion social (Cucs), la préfecture, le programme de réussite éducative (PRE), la maison des solidarités dépendant du conseil général, la mairie, les directeurs d’écoles et l’Inspection académique, la CAF et les associations de quartier. Un comité technique rassemblant ces partenaires institutionnels et associatifs est créé. "Au-delà, nous avons souhaité associer les parents qui demeurent les premiers éducateurs de leurs enfants", explique Dominique Delgado, l’animatrice co-pilote du Point parents. Les représentants de parents d’élèves des trois écoles maternelles, deux écoles primaires et du collège du quartier sont impliqués dans un comité de huit parents, et deux d’entre eux participent au comité technique.

Une médiatrice sociale est embauchée en contrat aidé d’adulte-relais

Les locaux du Point parents ouvrent en novembre 2009, dans un espace mis à disposition par la commune à proximité d’une école. Les six premiers mois, les deux animatrices proposent des permanences autour d’un café, des ateliers parents-enfants et des rencontres-débats. A l’automne 2010, une médiatrice sociale est embauchée en contrat aidé d’adulte-relais, ce qui permet de développer les initiatives en direction des parents : apprentissage de la langue française et découverte des institutions, groupes de parole, ateliers en arts plastiques. Aujourd’hui, une centaine de parents fréquentent régulièrement le Point parents, dont le rayonnement dépasse les murs du local.

Une des clés du succès : un fort lien avec l’Education nationale

"Les choses ont changé très vite, indique la co-pilote du projet Point parents. Désormais, les enseignants de l’école primaire invitent chaque parent individuellement deux fois par an, et 100% des parents se déplacent ! En 2012, une antenne a été mise en place dans le collège pour favoriser la communication avec l’Education nationale"" Le lien avec l’Education nationale est l’une des clés du succès. En effet, si le Point parents connaît une bonne fréquentation, c’est non seulement parce que des parents ont été impliqués très tôt, mais aussi grâce aux nombreux partenaires prescripteurs, en particulier les enseignants et les directeurs d’établissements, qui se mobilisent avec le soutien de leur hiérarchie. "L’Inspection académique a accepté de nombreuses mises à disposition et pourvu au remplacement du personnel enseignant dans les différentes actions du Point parents", souligne Dominique Delgado.

D’une gestion associative à une gestion municipale : un second poste est créé

Depuis 2012, le Point parents n’est plus associatif, mais municipal, il a intégré le service Jeunesse. Un second poste est créé en contrat aidé d’adulte-relais. "Le bilan est positif notamment grâce aux relations durables entre les équipes municipales et l’Education nationale, souligne l’élu. Le projet répond déjà aux attentes puisque le quartier est pacifié, le Point parents joue un rôle d’intégration de la population et de prévention de la délinquance." En 2013, la commune rédige des conventions avec tous les partenaires.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Commune de Tarbes

Place Jean-Jaurès, BP 1329
65013 Tarbes cedex 9
05 62 44 38 38
05 62 44 38 00
secr.gen@mairie-tarbes.fr
Nombre d'habitants : 43000

Gilles Craspay

Adjoint en charge de l'Education

Dominique Delgado

Coordinatrice des programmes de réussite éducative
Coordonnateur.dre@mairie-tarbes.fr
Haut de page