Tourisme durable : Atout France et l'Ademe scellent un partenariat

Les deux opérateurs de l'État ont signé ce 13 avril une convention de partenariat pour faire de la France "une référence mondiale du tourisme durable et responsable" en s'appuyant notamment sur le plan Destination France 2030.

Alors que la reprise touristique se confirme malgré le contexte géopolitique et la situation sanitaire toujours fragile, Atout France et l'Ademe ont signé ce 13 avril une convention de partenariat visant à "faire de la France une référence mondiale du tourisme durable et responsable", en s'appuyant notamment sur le plan Destination France 2030. Conclu pour trois ans, le partenariat entre les deux agences publiques vise d'abord à mieux articuler le fonds Tourisme durable géré par l'Ademe (70 millions d'euros pour la période 2022-2024) avec les nouveaux dispositifs d'ingénierie d'Atout France qui vont être déployés à partir de mai prochain sous forme d'appels à manifestation d'intérêt thématiques, en liaison étroite avec les acteurs territoriaux concernés, régions en tête.
"Les nouvelles capacités d’ingénierie d’Atout France, à hauteur de 7 millions d’euros par an, vont permettre de favoriser la concrétisation d’investissements et surtout de réinvestissements exemplaires en matière de tourisme durable, soulignent Atout France et l'Ademe dans un communiqué commun. Elles stimuleront par ailleurs la diffusion de l’innovation via le déploiement accéléré d’expérimentations associant destinations et start-up, et favoriseront le marketing digital des réseaux territoriaux. Enfin, des programmes spécifiques porteront sur l’appui aux offres d’hébergement et aux offres d’éco-tourisme dans les destinations outre-mer mais aussi sur l’accélération de la rénovation de l’immobilier de loisir des stations de montagne (en liaison étroite avec la Banque des Territoires et l’Agence nationale de la cohésion des territoires-ANCT)."

Tableau de bord du tourisme durable

Autre axe du partenariat : "proposer aux acteurs du tourisme des données utiles à la compréhension des évolutions des attentes des clients ainsi que des indicateurs de performance partagés par tous". Dans leur domaine de compétences respectif, l’Ademe et Atout France veulent ainsi contribuer à l’élaboration du premier tableau de bord du tourisme durable français.
Alors que les initiatives se multiplient aujourd’hui à toutes les échelles territoriales et dans de nombreuses filières, l'idée est de proposer un cadre méthodologique cohérent permettant à chacun, entreprise, territoire et filière, de piloter sa stratégie de transition écologique. "L’objectif est également de constituer une boite à outils très concrète, disponible sur www.atout-france.fr , valorisant les initiatives et dispositifs d’ingénierie tourisme durable de tous les acteurs du tourisme d’agrément et d’affaires, détaillent les deux partenaires. Cette mesure permettra de fluidifier l’accès à l’information et de faire connaître les bonnes pratiques, sources d’inspiration pour d’autres, et plus largement constituer un centre de ressources pour faciliter la transformation durable des acteurs du tourisme et des destinations."
Enfin, 2022 est aussi marquée par l’entrée en vigueur de la réforme du classement hôtelier introduisant des exigences plus fortes en matière environnementale. "Cette montée en exigence va progressivement concerner d’autres pans de l’hébergement touristique et s’appuiera sur ce partenariat pour intégrer dans les référentiels de classement, à l’occasion de leur révision, des critères visant les enjeux environnementaux prioritaires et guidant les établissements pour la transition écologique de leur activité", ajoute le communiqué.
 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle