Caen

Troisième édition des Assises de la Normandie : tourisme de mémoire, et demain ?

Tourisme, culture, loisirs

Développement économique

La Banque des Territoires a participé, le 28 février 2019, à la 3e édition des Assises de la Normandie dédiée au tourisme de mémoire et à son avenir sur le territoire normand. A cette occasion, elle a apporté son éclairage sur la problématique du manque d’hébergement en haute saison et sur l’importance de la redynamisation des cœurs de ville pour le développement touristique normand.

Plus que jamais, demain, il faudra être capable de se renouveler et d’innover pour maintenir l’intérêt de ces lieux de mémoire pour les générations futures. La Banque des Territoires peut accompagner des dynamiques territoriales, avec des moyens d’ingénierie et de financements. 

Isabelle Saffrey, directrice régionale adjointe Normandie de la Banque des Territoires

La Banque des Territoires mobilisée pour faire évoluer l’offre touristique normande

A l’occasion de la table ronde intitulée « En Normandie, le 75e : programme et investissements », Isabelle Saffrey a rappelé que le la Banque des Territoires dispose de solutions adaptables aux besoins du territoire normand. Pour le tourisme de mémoire, notamment sur la question du manque d’hébergement, la Banque des Territoires met ainsi à disposition des acteurs locaux son expertise en ingénierie afin de :

  • trouver des solutions innovantes 
  • réunir les conditions de faisabilité des projets
  • aboutir à un modèle économique pertinent

Dès lors qu’un exploitant se positionne, elle peut ensuite s’associer, si nécessaire, à des investisseurs privés sur la partie immobilière du projet.

Parmi les projets valorisés par Isabelle Saffrey comme illustrant le bon fonctionnement de cette démarche, la SEM du Mémorial de Caen qui constitue aujourd’hui un levier important d’attractivité de l’offre touristique de la région.

Programme « Action Cœur de Ville » : un vecteur de tourisme pour le territoire normand

Isabelle Saffrey a ensuite souligné l’importance de la remise en valeur du patrimoine architectural de la Normandie, comme vecteur de tourisme. Ce patrimoine est détenu par un grand nombre de villes normandes engagés dans le programme « Action Cœur de Ville », accompagné par la Banque des Territoires et visant à redynamiser les centres-villes.

Ce parc immobilier spécifique reconstruit après-guerre est chargé de valeur historique et doit être rendu de nouveau attractif, tout en s’inscrivant également dans une démarche plus globale de redynamisation (développement des commerces, organisation des mobilités, etc.) qui permettra notamment le développement du tourisme local. Il s’agit d’un projet d’envergure pour lequel la Banque des Territoires est très mobilisée auprès des acteurs normands.

Haut de page