Localtis

Un appel à manifestation d'intérêt pour partager plus de vélos

La Fabrique des Mobilités, le Club des villes et territoires cyclables et Evo Pods viennent de lancer l’appel à manifestation d’intérêt "Partageons plus de vélos" à destination des collectivités et associations en charge de la promotion du vélo sur leur territoire. L’objectif est d’expérimenter un service de vélos partagés en libre-service avec des vélos recyclés.

Constituer un binôme territoire-association pour expérimenter un service de vélos partagés en libre-service avec des vélos recyclés : tel est l'objectif de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) "Partageons plus de vélos" lancé jusqu'au 15 avril prochain par la Fabrique des Mobilités, le Club des villes et territoires cyclables et Evo Pods, une entreprise de conseil spécialiste de la promotion de l'utilisation de modes de transport alternatifs.
Trois critères sont à combiner pour le binôme territoire-association candidat. Le territoire doit être très peu dense, peu dense ou de densité intermédiaire selon la carte de l'Observatoire des territoires, et disposer déjà d'infrastructures adaptées aux vélos (stationnements vélos, bandes cyclables, pistes cyclables,...). Il doit être représenté par une personne morale de droit public disposant de compétences en matière de mobilité des personnes et/ou des biens. Il peut s'agir notamment, en cas de compétences de droit ou déléguées, d'un établissement public de coopération intercommunale (EPCI), d'un département, d'un parc naturel régional, d'une commune, d'un pôle d’équilibre territorial, d'un syndicat mixte, d'une région, etc. Enfin, il faut une association locale en charge de la promotion, du recyclage et/ou du développement du vélo, située sur ce même territoire (Emmaüs, recycleries, ateliers de réparation de vélos participatifs, organismes de réinsertion professionnelle, etc.). L'idéal est que cette association possède elle-même des vélos.
Le service de vélos partagés dans ces territoires à faible ou moyenne densité pourra utiliser deux solutions techniques développées par Evo Pods. La première, Evo Chat Bot, fonctionne à l'aide de cadenas à code classiques dont les codes de déverrouillage sont transmis par SMS aux utilisateurs. La seconde, Evo Bike share, utilise des cadenas connectés pilotés par une application qui permet aux usagers de déverrouiller un vélo de manière totalement automatisée à l'aide d'un QR code.
Dans un premier temps, le lauréat de "Partageons plus de vélos" sera soutenu pour répondre à l'AMI TENMOD, édition 2020 de l'AMI "France Mobilités-Territoires de nouvelles mobilités durables" destiné à favoriser la mobilité en zone périurbaine et peu dense. Cet accompagnement prendra la forme d'un soutien financier et d'un appui technique à l'élaboration et à la mise en œuvre du projet. Puis il sera accompagné tout au long de l'expérimentation, qui doit démarrer en novembre prochain, par l'équipe de "Partageons plus de vélos".

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page