Un méthaniseur "à la ferme" alimente le réseau de chaleur de Pernay (37)

Publié le
par
Luc Blanchard
dans

Energie

Environnement

Indre-et-Loire

Depuis 2014, le village de Pernay, situé à 18 kilomètres de Tours, dispose d'un réseau de chaleur pour chauffer les bâtiments publics. C'est un méthaniseur implanté dans une ferme proche du centre-bourg qui fournit l'énergie. Tout le monde y trouve son compte.

En 2012, Alain Daveau qui exploite une ferme à Pernay, 1.350 habitants, envisage de créer une unité de méthanisation. Il s'agit d'une activité annexe à la production laitière qui est son cœur de métier. Avec 230 vaches et diverses cultures, il dispose des effluents nécessaires pour alimenter un méthaniseur qui produira de l'électricité, de la chaleur et du compost.

Biogaz qui chauffe, digesta qui composte

La méthanisation est un processus naturel qui consiste à dégrader des matières organiques en l'absence d’oxygène. Cela permet d'obtenir du biogaz et, comme la décomposition n'est pas complète, de produire également un "digesta" qui constitue un excellent compost. Ce biogaz permet de faire tourner un moteur et d'obtenir de l'électricité, achetée par EDF. En l’occurrence deux millions de kilowatts par an, soit l'équivalent de la consommation d'un village comme Pernay. Le moteur produit également de la chaleur et doit être réfrigéré grâce à un circuit d'eau. La ferme utilise cette chaleur pour chauffer ses bâtiments, pour maintenir la température du méthaniseur et, l'été, pour sécher le fourrage. L'hiver, par contre, elle produit beaucoup plus de chaleur qu'elle n'en consomme.

15.000 euros d’économies pour la commune

Plutôt que de dépenser une partie importante de l'électricité produite par le méthaniseur pour réfrigérer le moteur, Alain Daveau propose à la commune d'utiliser cette chaleur pour chauffer les bâtiments communaux. "C'est gagnant-gagnant, explique-t-il. Nous donnons la chaleur à la commune et économisons sur la réfrigération." La mairie est intéressée ; à 150 mètres de la ferme se trouve la salle des fêtes, et tous les autres bâtiments communaux : mairie, bibliothèque, maison des associations et école sont implantés dans un rayon de 300 mètres. En les raccordant au système de refroidissement du moteur, le village obtient de l'eau chaude et peut réaliser une économie de 15.000 euros par an. Les élus visitent d'autres installations, montent un dossier afin d'obtenir l'aide de l'Europe et décident d’investir. La réalisation du réseau coûte un 1,8 million d'euros. 200.000 euros sont à la charge de la commune qui contracte deux emprunts sur vingt ans.

Installation vertueuse… qui réduit les odeurs

L'inauguration de l'unité de méthanisation et du réseau de chaleur a lieu le 2 février 2014. La commune signe une convention avec l'agriculteur qui stipule que la chaleur est fournie gratuitement au village du 15 octobre au 15 avril. Six ans plus tard, le maire de Pernay, Jean-Pierre Peninon, s'en félicite : "Cela va dans le sens de la transition écologique et cela résout le problème des odeurs de la ferme, c'est une belle réalisation." En effet, jusqu'à la mise en service de l'unité de méthanisation l'éleveur épandait son fumier sur ses terres et de nombreux riverains se plaignaient des nuisances olfactives. Tout a changé avec le digesta qui, lui, est inodore.

La panne, toujours possible…

Bien entendu, comme avec tout dispositif technique, des problèmes peuvent survenir. Durant l'hiver 2018-2019, une panne a interrompu la livraison de chaleur durant six semaines et les anciennes chaudières ont dû prendre le relais (elles sont également sollicitées lorsque la température descend en-dessous de zéro degré). Il s'agit d'un dysfonctionnement dont les causes sont difficiles à établir. Le maire a fait réaliser un audit mais l'installateur du réseau de chaleur n'est pas le même que celui qui s'occupe de la maintenance de l'unité de méthanisation et les deux techniciens se renvoient la balle...
Il n'en reste pas moins que le dispositif a fait ses preuves et répond aux enjeux de la loi Grenelle II qui, depuis janvier 2012, impose aux producteurs de biodéchets la mise en place d'un traitement biologique favorisant la réduction d'émissions de gaz à effet de serre.

Commune de Pernay

Nombre d'habitants :

1350
Rue de la Mairie
37230 Pernay

Jean-Pierre Peninon

Maire

Alain Daveau

Agriculteur - éleveur
Haut de page