Localtis

Un nouveau guide pour prendre en compte le risque d'inondation dans les plans locaux d'urbanisme

Publié le
par
Anne Lenormand / Localtis
dans

Environnement

Aménagement et foncier

France

Le Centre européen de prévention du risque d'inondation (Cepri) vient d'éditer un nouveau guide à destination des élus pour les aider à mieux prendre en compte ce risque dans les plans locaux d'urbanisme, communaux ou intercommunaux.

Premier risque naturel majeur sur le territoire, le risque d'inondation doit être intégré dès le début de la réflexion stratégique qui préside à l'élaboration des plans locaux d'urbanisme (PLU) communaux ou intercommunaux, estime le Centre européen de prévention du risque d'inondation (Cepri) qui vient d'éditer un guide à ce sujet destiné aux élus locaux. Dans une précédente publication, il les avait déjà invités à prendre en compte ce risque dans les schémas de cohérence territoriale (Scot).

Exemples de pratiques en cours

Structuré en deux grandes parties, ce nouveau document décrit d'abord les différentes étapes d'élaboration des PLU(i) au cours desquelles le risque d'inondation peut être intégré et les responsabilités associées. Il développe ensuite concrètement les principes de prise en compte de ce risque :  planifier la répartition des constructions et activités en fonction de leur vulnérabilité ; tenir compte de la place de l’eau ; adapter les constructions actuelles et futures ; intégrer la question des multiples réseaux (électricité, eau potable, gaz, chauffage urbain, télécommunications, transports publics, voiries, assainissement, etc.) ; envisager des bâtiments, infrastructures, aménagements à usages multiples ; inclure les ouvrages de protection dans la réflexion. Chaque partie du guide comporte des exemples de PLU(i) permettant d'illustrer les pratiques en cours sur tout le territoire.

Haut de page