Un parc et des jeux dynamisent le centre-ville de Lorient (56)

Publié le
par
Claire Lelong
dans

Aménagement et foncier

Morbihan

Achevée en mai 2019, la requalification de la place Jules-Ferry et de son parc a redonné des couleurs au centre-ville de Lorient. Autrefois confidentiel et labyrinthique, cet espace public est désormais très animé. Il apporte de nouveaux usages en même temps qu’une liaison urbaine. 

Un toboggan qui plonge de sept mètres, des tunnels souterrains, des parcours en corde, des pelleteuses pour creuser... l'aire de jeux du parc Jules-Ferry n'a pas tardé à être colonisée par les enfants. Ouverte en mai 2019, elle constitue le point final du réaménagement de la place et du parc du même nom, quatre hectares situés en plein cœur de Lorient. C'est aussi l'achèvement d'une séquence de requalification d'envergure, menée sur trois mandats municipaux, d'un linéaire d'espaces publics long de 2,5 km et qui relie le cœur urbain à l'espace maritime de la ville où se rencontrent la rivière Blavet et l’océan Atlantique. "Avant d'être réaménagé, ce parc constituait une coupure dans la ville, indique Bruno Blanchard, adjoint à l'urbanisme à la ville de Lorient. Il était confidentiel, labyrinthique, parfois évité." Le projet de requalification de l'ensemble de la place - six millions d'euros et deux ans de travaux - en fait aujourd'hui un véritable cœur de ville avec de nouveaux usages.

L'espace vert au premier plan du projet de réaménagement

Né à la fin des années 60 comme un espace paysager "connexe" mettant en valeur le palais des congrès et l'hôtel de ville situés aux deux extrémités de la place du même nom, le parc Jules-Ferry est aujourd'hui passé au premier plan pour devenir le cœur du projet de réaménagement de la place. A partir des arbres existants, plantés il y a cinquante ans, les architectes ont redessiné un parc, une "prairie" qui combine différentes ambiances, et complété le couvert végétal. Des traversées piétonnes plus lisibles permettent de relier les deux "rives " de la place en passant par le parc.

Accorder une grande place aux enfants

Les 1.600 m2 de l'aire de jeux pour enfants constituent la pièce maîtresse du parc. "Nous avons mené une large consultation des enfants, dans l'espace public et lors des temps périscolaires, pour réaliser une aire la plus proche possible de leurs attentes", souligne l'élu. Via l'opération "Dessine-moi une aire de jeux", les plus jeunes ont pu exprimer toutes les idées qui leur passaient par la tête. Le conseil des enfants a ensuite sélectionné les idées les plus porteuses et les architectes ont retravaillé le dessin de l'aire de jeux. "Le budget du projet a finalement quasiment doublé - 380.000 € - pour réaliser des jeux sur-mesure et aménager un espace qui accorde aux enfants une grande liberté dans leur appropriation" ajoute l'adjoint.

Permettre l'accueil du Festival interceltique

Historiquement ouverte à l'accueil de grandes manifestations, la place et son parc ont également été pensés pour poursuivre cette mission. "La concertation menée avec les partenaires, forains, responsables du Festival interceltique et commerçants bordant la place a notamment permis de créer un miroir d'eau plutôt qu'un bassin à marée initialement imaginé, précise l'adjoint. Cela autorise à la fois l'accès à l'eau et l'utilisation des lieux pour des événements publics." La suppression de 400 places de stationnement a aussi permis de créer une "rambla" sur un côté de la place. Désormais réservée aux piétons, cycles et transport collectif, elle autorise aujourd'hui une large extension des terrasses des cafetiers et restaurateurs.

Chaises longues, tables de pique-nique, de ping-pong et filets de volley-ball

Innovation également à noter : le principe de mise à disposition d'équipements et de jeux par la ville aux utilisateurs du parc. Chaises longues, mange-debout, tables de pique-nique, tables de ping-pong et filets de volley-ball sont mis en place tous les jours de 11h30 à 19h par deux des agents des espaces verts, dont les horaires ont été adaptés. "Sur demande, nous prêtons aussi des raquettes et ballons. C'est une expérimentation qui pourrait prendre de l'ampleur en fonction du retour des utilisateurs" souligne l'élu. Chaque samedi, la ville installe aussi trois chalets sur la "rambla". Ils sont mis à disposition des associations pour leur donner une visibilité sur un lieu de large fréquentation.

"Depuis l'ouverture du nouveau parc Jules-Ferry, il y a une belle fréquentation par les habitants. Les partenaires qui utilisent l'espace - forains et Festival interceltique - sont aussi conquis, se réjouit l'élu. C'est encore un peu compliqué pour les commerçants du secteur devenu piéton, qui doivent relancer leur activité et s'adapter au nouveau contexte." Et le nouveau "poumon vert" de Lorient crée une réelle attractivité dans un centre-ville issu de la reconstruction, jusque-là perçu comme plutôt minéral.

Commune de Lorient

Nombre d'habitants :

57567
2 Boulevard Leclerc, CS 30010
56315 Lorient Cedex

Bruno Blanchard

Adjoint à l'urbanisme
Haut de page